1 min de lecture Catastrophe

Collision de navires au large de la Corse : les opérations de dépollution ont débuté

24 heures après la collision d'un navire roulier tunisien et un porte-conteneurs chypriote, au nord-ouest du cap Corse, les opérations de dépollution ont débuté ce lundi matin. La collision avait provoqué une brèche dans la coque du porte-conteneurs et une pollution au fuel sur plusieurs kilomètres.

La photo impressionnante de la collision entre un navire roulier tunisien et un porte-conteneurs chypriote, qui a eu lieu dimanche 7 octobre
La photo impressionnante de la collision entre un navire roulier tunisien et un porte-conteneurs chypriote, qui a eu lieu dimanche 7 octobre Crédit : Préfecture maritime de Toulon
Leia Hoarau
Leia Hoarau
et AFP

Dimanche 7 octobre, vers 7h30, un navire roulier tunisien, Ulysse, est entré en collision avec le porte-conteneurs chypriote, CLS Virginia, alors au mouillage, à environ 28 km au nord-ouest du cap Corse. Cette collision a entraîné le rejet de plusieurs dizaines de mètres cubes de fuel dans la Méditerranée, qui s'étendait ce lundi matin, sur une vingtaine de kilomètres, en taches dispersées.

Le navire roulier traçait la route de Gênes, en Italie, à Tunis. "Il allait peut-être trop vite par rapport à sa capacité de réaction", a indiqué une source proche de l'enquête. L'accident s'est produit alors que la météo et les conditions de navigation étaient bonnes, avec peu de mer et un vent de 7 nœuds (10 à 15 km/h).

Le ministre de la Transition écologique François de Rugy doit se rendre sur place lundi après-midi "pour constater les dégâts et faire un point avec les services de l'Etat sur les moyens mis en oeuvre pour contenir les pollutions qui pourraient en découler"

La photo impressionnante de la collision entre un navire roulier tunisien et un porte-conteneurs chypriote, qui a eu lieu dimanche 7 octobre Crédits : Préfecture maritime de Toulon | Date : 08/10/2018
2 >
La photo impressionnante de la collision entre un navire roulier tunisien et un porte-conteneurs chypriote, qui a eu lieu dimanche 7 octobre Crédits : Préfecture maritime de Toulon | Date : 08/10/2018
Le porte-conteneurs était en mouillage lorsque le navire roulier l'a percuté Crédits : Préfecture maritime de Toulon | Date : 08/10/2018
1/1

Un barrage pour limiter la pollution

Les opérations de dépollution ont débuté ce lundi matin et devraient durer plusieurs jours. Un barrage a été mis en place pour limiter l'extension de la traînée et concentrer la pollution. Le barrage se fait grâce à un système de bras articulé qui concentre le fuel puis, avec un écrémeur, récupère le fuel, a précisé la préfecture maritime.

À lire aussi
Des inondations dans le sud-est de la France le 24 novembre (illustration) météo
Inondations : les dégâts estimés à 285 millions d'euros par les assureurs

Deux navires navires français et deux navires italiens étaient présents sur place lundi matin pour empêcher au maximum tout nouveau dégagement de carburant de la soute du porte-conteneurs. Les deux navires devraient ensuite rejoindre un port, en étant soit remorqués, soit escortés.

Une enquête a été ouverte et confiée à la gendarmerie maritime, pour "pollution consécutive à un accident maritime",  a annoncé le procureur de la République à Marseille Xavier Tarabeux.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Catastrophe Méditerranée Corse
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants