1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Coronavirus : l'OL transforme son stade en centre de vaccination pendant quatre semaines
1 min de lecture

Coronavirus : l'OL transforme son stade en centre de vaccination pendant quatre semaines

Le président de l'OL, Jean-Michel Aulas a mis à disposition son stade de 59.000 places jusqu'au début du mois de mai. 9.000 personnes doivent y être vaccinées durant ce week-end de Pâques.

Louis Chahuneau & AFP

Tout le monde met du sien pour affronter la crise du coronavirus. Même les clubs de foot de Ligue 1. Cette semaine, Jean-Michel Aulas, le président de l'Olympique Lyonnais, actuel quatrième du classement (un match en retard), a transformé le stade de son équipe en centre de vaccination géant contre la Covid-19.

Le Groupama stadium doit accueillir 9.000 personnes pour se faire vacciner contre le coronavirus durant ce week-end de Pâques et continuera à en recevoir jusqu'à fin mai. Pendant cette période, l'équipe de Jean-Michel Aulas se déplace uniquement à l'extérieur et n'a donc pas besoin de son enceinte sportive de 59.000 places.


Dans les loges rouge et bleu de la tribune présidentielle, 70 pompiers du service départemental et métropolitain d'incendie et de secours (SDMIS) ont aligné 38 boxes de vaccinations. "Quand je vois les gens qui viennent se faire vacciner, qui prennent des photos du stade à une époque où tout le monde souffre, c'est un moment de satisfaction", a déclaré le président de l'OL.

Des pompiers formés à la vaccination

Pour décupler la vitesse de vaccination, des pompiers ont été formés à la vaccination tandis que 70 bénévoles du club sont venus prêter main-forte. "C'est comme si nos infirmiers avaient cinq bras. On a démultiplié notre capacité de vaccination", explique Serge Delaigue, directeur du SDMIS, dont une cinquantaine de recrues ont appris les techniques de piqûre depuis l'aube.

À lire aussi

Avec un taux d'incidence la semaine dernière (semaine 12) de 499 cas pour 100.000 habitants, le Rhône est actuellement le département le plus touché par le coronavirus de la région Auvergne-Rhône-Alpes. L'épidémie de coronavirus a déjà fait plus de 96.000 morts en France et le rythme de contamination s'accélère depuis plusieurs semaines avec 46.000 nouveaux cas déclarés depuis vendredi 3 avril.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/