1 min de lecture Coronavirus

Coronavirus en France : pas de pénurie alimentaire, assure Didier Guillaume

Le ministre de l'Agriculture le confirme : il n'y a pas de pénurie alimentaire en France. Didier Guillaume appell les Français à ne pas faire de réserves excessives.

Didier Guillaume, ministre de l'Agriculture, le 28 août 2019
Didier Guillaume, ministre de l'Agriculture, le 28 août 2019 Crédit : LUDOVIC MARIN / AFP
Marie Gingault et AFP

Des rayons de supermarchés pris d'assaut, des cadis remplis et des réserves à outrance, l'épidémie de coronavirus pousse les Français à agir de façon excessive. Pourtant, le ministre de l'Agriculture Didier Guillaume l'a encore affirmé sur CNEWS ce lundi 16 mars : "Il n'y aura pas de problème d'approvisionnement de l'alimentation".


Ces propos confirment ceux tenus la veille par Bruno Le Maire, ministre de l'Économie. Il avait assuré que les commerces alimentaires et les supermarchés, garderaient en rayon l'essentiel de leurs référence. Le ministre avait également appelé les Français à un comportement "responsable" sans "se précipiter sur les rayons".

Sur le même ton que son collègue de l'Économie, le ministre de l'Agriculture a toutefois mis en garde sur le risque de dévaliser les rayons en faisant des réserves excessives, "N'allez pas acheter cinq kilos de pâtes, dix litre d'huile, vingt litres de lessives", a dit M. Guillaume. 

Les Français.es pourront s'alimenter sans problème

Didier Guillaume, ministre de l'Agriculture
Partager la citation

En effet, c'est ce comportement qui risque de créer une pénurie, sans qu'il n'y ai lieu d'en avoir une. "Peut-être que certaines gammes de produits ne seront pas toutes là", a nuancé le ministre. "Si vous voulez acheter des spaghettis, vous n'aurez peut-être pas toute la gamme de spaghettis, pas toutes les marques, pas toutes les tailles de spaghettis."

À lire aussi
L'invité de RTL du 02 juillet 2020 coronavirus
Coronavirus : "Nous avons préparé un plan en cas de rebond", déclare Véran sur RTL

Mais "les Françaises et les Français pourront s'alimenter sans problème", a poursuivi Didier Guillaume, évoquant certes l'éventualité que la filière agroalimentaire puisse, à terme, se "reconcentrer vers certains produits" mais jugeant prématuré de l'envisager concrètement.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Virus Maladie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants