1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Copenhague : "Je suis Danois" clament des centaines de personnes à Paris
2 min de lecture

Copenhague : "Je suis Danois" clament des centaines de personnes à Paris

EN IMAGES - Après la double fusillade de Copenhague, des centaines de personnes se sont mobilisés devant l'ambassade du Danemark.

Des centaines de personnes se sont rassemblées le 15 février 2015devant l'ambassade du Danemark a Paris, après la double fusillade de Copenhague qui a fait deux morts.
Des centaines de personnes se sont rassemblées le 15 février 2015devant l'ambassade du Danemark a Paris, après la double fusillade de Copenhague qui a fait deux morts.
Crédit : THOMAS SAMSON / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Au lendemain de la double fusillade de Copenhague qui a fait deux mort, plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées ce dimanche 15 février en fin d'après-midi devant l'ambassade du Danemark à Paris. Symbole de la mobilisation après les attentats de Paris, le slogan "Je suis Charlie" avait été adapté pour l'occasion sur des affichettes proclamant, parfois en danois, "Je suis Charlie, je suis flic, je suis Juif, je suis Danois".

L'ambassadrice du Danemark en France, Anne Dorte Riggelsen, qui avait accueilli quelques minutes plus tôt François Hollande, est sortie sur le perron remercier les personnes venues rendre hommage aux victimes des attentats. Avant de regagner le bâtiment sous les applaudissements.

Le président socialiste du conseil général de l'Essonne Jérôme Guedj était également sur place afin d'être solidaire.

C'est une guerre mondiale entre la barbarie moyenâgeuse coupeuse de têtes et la liberté occidentale éprise de démocratie

Roger Cukierman, président du Crif

Bouquets de fleurs, bougies, pancartes de solidarité ont été déposées devant les grilles de sécurité placées devant l'ambassade. Amalie, une étudiante danoise, est venue montrer aux proches des victimes qu'"ils ne sont pas seuls". Elle ne parvient pas à en dire plus, la gorge serrée et les yeux humides. A côté d'elle, Liv explique qu'elle n'avait pas réalisé ce qu'il se passait avant de venir ici : "J'étais loin, et là je vois que c'est vrai. Je me sens moins seule quand je vois que le Danemark est soutenu comme ça".

À lire aussi

"C'est une guerre mondiale entre la barbarie moyenâgeuse coupeuse de têtes et la liberté occidentale éprise de démocratie", a déclaré le président du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) Roger Cukierman. "Je crois que les imams devraient rejeter plus fermement ces fous d'Allah qui nuisent au vivre ensemble", a-t-il poursuivi.

Un appel à manifester avait été lancé par l'Union des étudiants juifs de France, SOS Racisme et l'Association française des victimes du terrorisme. Par ailleurs, Jean-Christophe Cambadélis a indiqué via Twitter que le PS appelait à une manifestation lundi devant l'ambassade du Danemark en signe de solidarité.

Après la double fusillade de Copenhague, des centaines de personnes se sont rassemblés en soutien devant l'ambassade du Danemark à Paris, le 15 février 2015.
Après la double fusillade de Copenhague, des centaines de personnes se sont rassemblés en soutien devant l'ambassade du Danemark à Paris, le 15 février 2015.
Crédit : THOMAS SAMSON / AFP
Après la double fusillade de Copenhague, des centaines de personnes se sont rassemblés en soutien devant l'ambassade du Danemark à Paris, le 15 février 2015.
"Je suis Danois" pouvait-on voir sur différentes affichettes, reprenant ainsi le slogan, symbole de la mobilisation après les attentats de Paris, "Je suis Charlie"
Sacha Reingewirtz  le président de l'Union des étudiants juifs de France (UEJF), avait appelé à se mobiliser le 15 février 2015 devant l'ambassade du Danemark à Paris en soutien.
"Il n'y a point de bonheur sans liberté ni de liberté sans courage" peut-on lire sur l'affichette d'un manifestant.
Un manifestant porte sur ses épaules un drapeau danois en hommage au Danemark après la double fusillade Copenhague qui a fait deux morts.
"Je suis Charlie, je suis flic, je suis Juif, je suis Danois" peut-on lire sur l'affichette de cette manifestante.
L'ambassadrice du Danemark en France, Anne Dorte Riggelsen est sortie sur le perron remercier les personnes venues rendre hommage aux victimes des attentats.
Venu "affirmer la solidarité de la France" au Danemark, François Hollande s'est rendu le 15 février 2015 à l'ambassade du Danemark.
Après la double fusillade de Copenhague, des centaines de personnes se sont rassemblés en soutien devant l'ambassade du Danemark à Paris, le 15 février 2015. Crédits : THOMAS SAMSON / AFP
"Je suis Danois" pouvait-on voir sur différentes affichettes, reprenant ainsi le slogan, symbole de la mobilisation après les attentats de Paris, "Je suis Charlie" Crédits : THOMAS SAMSON / AFP
Sacha Reingewirtz le président de l'Union des étudiants juifs de France (UEJF), avait appelé à se mobiliser le 15 février 2015 devant l'ambassade du Danemark à Paris en soutien. Crédits : THOMAS SAMSON / AFP
"Il n'y a point de bonheur sans liberté ni de liberté sans courage" peut-on lire sur l'affichette d'un manifestant. Crédits : THOMAS SAMSON / AFP
Un manifestant porte sur ses épaules un drapeau danois en hommage au Danemark après la double fusillade Copenhague qui a fait deux morts. Crédits : THOMAS SAMSON / AFP
"Je suis Charlie, je suis flic, je suis Juif, je suis Danois" peut-on lire sur l'affichette de cette manifestante. Crédits : THOMAS SAMSON / AFP
L'ambassadrice du Danemark en France, Anne Dorte Riggelsen est sortie sur le perron remercier les personnes venues rendre hommage aux victimes des attentats. Crédits : THOMAS SAMSON / AFP
Venu "affirmer la solidarité de la France" au Danemark, François Hollande s'est rendu le 15 février 2015 à l'ambassade du Danemark. Crédits : THOMAS SAMSON / AFP
1/1
La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/