1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. COP21 : le blocage de la circulation va avoir un impact financier "direct sur les entreprises", déplore Patrick Liebus
1 min de lecture

COP21 : le blocage de la circulation va avoir un impact financier "direct sur les entreprises", déplore Patrick Liebus

REPLAY / INVITÉ RTL - Si le président de la Confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment (CAPEB) insiste sur l'importance de l'événement, il redoute néanmoins les conséquences financières sur son secteur.

Patrick Liebus, , président de la Confédération de l'artisanat et  des petites entreprises du bâtiment (CAPEB), le 20 octobre 2011 au Palais Brongniart à Paris
Patrick Liebus, , président de la Confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment (CAPEB), le 20 octobre 2011 au Palais Brongniart à Paris
Crédit : JACQUES DEMARTHON / AFP
COP21 : le blocage de la circulation va avoir un impact financier "direct sur les entreprises", déplore Patrick Liebus
06:41
COP21 : le blocage de la circulation va avoir un impact financier "direct sur les entreprises", déplore Patrick Liebus
06:38

Le rendez-vous environnemental et diplomatique de l'année débute lundi 30 novembre. La COP21 réunit 147 responsables politiques du monde entier dans une ville sous haute surveillance. Après les attentats à Paris, les mesures de sécurité se multiplient, et vendredi, le préfet de police de Paris a demandé de ne pas utiliser les transports en commun "sauf nécessité"La circulation routière est aussi très restreinte. Un blocage qui aura des conséquences financières importantes sur les entreprises du bâtiment selon le président de la Confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment (CAPEB), Patrick Liebus. 

Tous les jours, selon lui, ce sont des "milliers de salariés envoyés en Île-de-France pour assurer des travaux qui sont nécessaires", et qui ce lundi, ne pourront pas aller travailler. S'il ne peut pas encore chiffrer les pertes, il est persuadé qu'il y aura "un effet direct". "La COP21 c'est une nécessité, derrière c'est la planète qui est en jeu (...) L'intérêt de la planète est plus important, le secteur de la construction de mobilise (...) mais il ne fait pas changer les choses au dernier moment", déplore de le président de la CAPEB qui interviendra lors de la COP21 pour "expliquer comment le secteur de la construction s'est mobilisé pour lutter contre le réchauffement climatique."

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/