2 min de lecture COP21

COP21 : le Bourget va bénéficier d'une exception d'extraterritorialité

REPLAY - La grande conférence de l'ONU sur le climat réunira 195 pays en décembre au Bourget, près de Paris. À cette occasion, le site va passer sous la souveraineté des Nations-Unies.

Rémi Sulmont RTL vous en parle déjà
>
COP 21 : le Bourget va bénéficier d'une exception d'extraterritorialité Crédit Média : Rémi Sulmont | Durée : | Date : La page de l'émission
Loïc Farge
Loïc Farge
Journaliste RTL

Les représentants de 195 pays doivent se retrouver au Bourget, près de Paris, du 30 novembre au 11 décembre, pour négocier, sous l'égide de l'ONU, un accord mondial visant à limiter le réchauffement climatique à 2 degrés par rapport à l'ère préindustrielle. Dans les jours qui viennent, François Hollande va signer la lettre officielle d'invitation aux présidents et chefs de gouvernement. "Chère Angela", "Bien à toi Barack"... Il ajoutera, s'il veut un petit mot pour chacun. Les courriers seront ensuite traduits dans les ambassades françaises dans le monde entier.
Les organisateurs estiment que 50 à 100 chefs d'État ou premiers ministres répondront présent. Pour l'instant, on peut pas savoir. Si Barack Obama décide de venir, par exemple, cela pourrait créer un effet d'entrainement. En tous cas, c'est la première fois que Paris organise un événement diplomatique d'une telle ampleur depuis 1948. Cette année-là coïncide avec le vote historique de la déclaration des Droits de l'homme par les membres de l'ONU au Palais de Chaillot.

Comme il y a soixante-dix ans, le parc des expositions du Bourget, où seront les présidents et 40.000 participants, va bénéficier d'une exception d'extraterritorialité. Le Bourget ne sera en quelque sorte plus en France. Le site va passer sous la souveraineté de l'ONU, comme une ambassade. Impossible pour la police d'intervenir.
À l'intérieur des bâtiments, ce ne sont pas des casques mais "Gardes bleus" - les services de sécurité des Nations-Unies, donc du personnel international - qui vont protéger ces chefs d'État dans l'enceinte des bâtiments. A l'extérieur de ce périmètre, ce sera le travail des fonctionnaires de police français.

JO de la diplomatie

La question du logement se pose. Il n'y aura pas forcément besoin de faire dormir tout le monde. Pour éviter le fiasco de la conférence de Copenhague, où les présidents étaient venus négocier à la fin, les chefs d'Etats sont invités à l'ouverture du sommet qui va durer douze jours, pour donner "l'impulsion politique". La négociation, ce sera pour leur délégation.

Ils ne resteront donc qu'une seule journée, la première. L'avantage de l'aéroport du Bourget, c'est que ceux qui veulent pourront atterrir le matin et redécoller le soir. Pour les autres, des hôtels ont été pré-réservés. On peut imaginer, comme lors de la manifestation d'après-Charlie, des bus de chefs d'État.

À lire aussi
La COP25 sera une de celles qui a joué les prolongations les plus longues. climat
Climat : ce qu’il faut savoir sur la COP25 qui s’ouvre lundi à Madrid


Si la France réussit l'organisation de ces "JO de la diplomatie", et si la conférence est couronnée de succès, ce sera tout "bénef" pour la candidature de Paris aux Jeux Olympiques.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
COP21 Environnement France
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants