1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Confinement : au chômage technique, un restaurateur signe un CDD dans un Ehpad
1 min de lecture

Confinement : au chômage technique, un restaurateur signe un CDD dans un Ehpad

Restaurateur à Nîmes, dans l'impossibilité de travailler à cause du confinement, David a trouvé un travail d'agent d'entretien dans un Ehpad.

Une infirmière dans un Ehpad avec une personnes âgée, pendant l'épidémie de coronavirus (Illustration).
Une infirmière dans un Ehpad avec une personnes âgée, pendant l'épidémie de coronavirus (Illustration).
Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Maeliss Innocenti

Tous les restaurants étant fermés à cause de l'épidémie de coronavirus en France et des mesures de confinement imposées, les cuisiniers, serveurs et gérants de restaurants (qui ne peuvent pas assurer de service à emporter) sont au chômage technique.

Sans aucun revenu, David, gérant du restaurant Mealtin' pot à Nîmes, a décidé de prendre un job alimentaire le temps que la situation revienne à la normale. Il a tout récemment signé un CDD en tant qu'agent d'entretien dans un Ehpad de Saint-Gilles, comme le rapporte France Bleu Gard Lozère.

"Très honnêtement, avec cette crise... j'aurais accepté n'importe quel job. Mon restaurant est jeune, je ne peux pas encore me payer moi-même. Mais quand j'ai vu que je pouvais aider le personnel soignant, ça m'a réchauffé le cœur", a-t-il confié.

Avant même son arrivée sur son nouveau lieu de travail, David a été testé négatif au Covid-19. D'ailleurs, comme le souligne, France Bleu Gard Lozère, aucun cas de contagion n'a encore été détecté dans l'Ehpad qu'il a rejoint. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/