2 min de lecture Société

Comment enfin accepter son corps ?

Il n'est pas toujours facile d'accepter ses particularités physiques. Alors, comment passer outre et s'aimer tel que l'on est ? On en parle dans "On est fait pour s'entendre"...

Flavie Flament On est fait pour s'entendre Flavie Flament iTunes RSS
>
Complexes physique : comment accepter son corps ? Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
Thibaud Chaboche

Près de 70 % des Français sont complexés par leurs physiques. Dans un monde ou l'image exerce sa dictature, difficile de cultiver l'amour de soi et de se sentir bien dans sa peau. Certains tyrannisent parfois cette enveloppe charnelle en multipliant les régimes, en faisant de la chirurgie esthétique, ou en mettant des filtres sur leurs photos.

Des difficultés à s'assumer et à se sentir libre. Pourquoi notre rapport à notre corps est-il si complexe ? Comment se réconcilier avec notre enveloppe charnelle ? "On est fait pour s'entendre" s'est posée la question. 

Pour Cécile Neuville, psychiatre, ce travail pour assumer son corps commence d'abord par un travail sur soi-même. "Même si le regard des autres joue beaucoup, il faut apprendre à accepter ce que l'on est, et ce à quoi on ressemble. Il faut s'observer avec bienveillance, et non pas en ne mettant le doigt que sur ce qui ne va pas selon nous". 

Le mouvement "Body Positive", s'accepter comme on est

Pendant des années, les magazines et marques ont mis en avant des femmes grandes, minces, dont les jeunes filles s'inspiraient, souhaitant à tout prix leurs ressembler. "C'est souvent le nombre et l'habitude qui font ce que l'on appelle la norme" continue Cécile Neuville. On veut ressembler à ce qu'on trouve beau". Des volontés qui peuvent entraîner des dégâts considérables sur notre moral. Aujourd'hui, les réseaux sociaux s'emparent de ces idées préconçues, et tentent de faire bouger les choses...

À lire aussi
Ensuite société
Coronavirus : pourquoi l'épidémie de Covid-19 nous épuise

Apprendre à apprécier tous les types de corps humains. Voilà le concept mis en avant par le mouvement "Body Positive". En 2016, une campagne d'une grande enseigne de vêtements mettait déjà en avant ce mouvement, tranchant nettement avec les campagnes habituelles. "Ce mouvement contribue à mettre en valeur des femmes un peu rondes", confie Juju Fitcat, première instagrameuse fitness de France. "C'est un rôle que l'on a, nous influenceurs, de faire l'inverse de ce qu'on a vu dans les magazines pendant des années. J'ai de la cellulite, j'ai des vergetures, je ne vois pas pourquoi on le cacherait" continue la jeune femme de 25 ans, qui cumule déjà près de 2,5 millions d'abonnées sur son compte Instagram.

Apprendre à s'aimer et à s'assumer. S'accepter tel que l'on est et s'affranchir du regard des autres. Voilà des points de réflexion pour passer au-dessus de nos complexes physiques. Et si les statistiques prouvent que les femmes accordent plus d'importance que les hommes à leurs physiques, l'important, quel que soit le genre, reste avant tout de se sentir bien dans son corps.

Venez témoigner

Vous souhaitez témoigner par écrit, intervenir dans l'émission ou proposer des sujets ? Envoyez-nous un mail à l'adresse suivante : onestfaitpoursentendre@rtl.fr (ici) ou contactez-nous en message privé sur nos réseaux sociaux : Facebook et Twitter !


"On est fait pour s'entendre", le magazine qui vous ressemble et vous rassemble, de 14h30 à 15h30, en direct sur RTL.

Invités

- Pr Antoine Pelissolo, psychiatre, chef de service au CHU Henri Mondor à Créteil.

- Cécile Neuville,  psychologue spécialisée en psychologie positive, dirigeante du centre de formation Zen Pro.

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Société Flavie Flament On est fait pour s'entendre
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants