1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Complémentaire santé : mise en place d'un plafond pour "tirer les prix vers le bas"
1 min de lecture

Complémentaire santé : mise en place d'un plafond pour "tirer les prix vers le bas"

REPLAY - Le 1er avril marque l'entrée en vigueur de ce plafond de remboursement. À défaut, les complémentaires santé devront payer des taxes.

La ministre de la Santé Marisol Touraine, le 22 janvier 2015 (archives)
La ministre de la Santé Marisol Touraine, le 22 janvier 2015 (archives)
Crédit : PATRICK KOVARIK / AFP
Complémentaire santé : mise en place d'un plafond pour "tirer les prix vers le bas"
00:49
Marie-Bénédicte Allaire & Claire Gaveau

Il y a du changement dans les complémentaires santé. À compter de ce 1er avril, elles devront toutes respecter un plafond de remboursement. Dans le cas contraire, celles-ci seront taxées et coûteront donc plus cher aux assurés. Une manière d'inciter les professionnels de santé, notamment les opticiens, à modérer leur tarif. 

"L'objectif c'est de réguler le coût de la santé. Aujourd'hui, on voit bien les dépenses mal prises en charge par la Sécurité sociale. Il y a une concurrence entre les complémentaires qui poussent à des remboursements et donc qui tirent les prix vers le haut", a déclaré le docteur Jean-Martin Cohen Solal. L'exemple phare ? L'optique, alors que la France a "des tarifs de près de 50% supérieur à la moyenne de l'Europe et deux fois plus de magasins que dans le reste de l'Europe", a-t-il détaillé.

Pour les lunettes, le remboursement sera dès lors compris entre 50 et 470 euros pour des verres simples et entre 200 et 850 euros pour des verres complexes. Au-delà, vous ne serez pas remboursés. "Nous, mutuelles, on considère que ce plafond est trop élevé car il est largement au-dessus du prix moyen. On pensait que l'on pouvait mettre un plafond inférieur pour tirer les prix vers le bas", a-t-il expliqué malgré cette avancée et cela pour que "les gens soient mieux couvert et permettre une égalité d'accès aux soins".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/