1 min de lecture Affaire Sarkozy

Nicolas Sarkozy est-il victime d'un acharnement de la justice ?

Comme l'affirment ses soutiens, Nicolas Sarkozy est-il victime d'un acharnement de la justice ?

Nicolas Sarkozy s'explique sur TF1 après sa mise en examen
Nicolas Sarkozy s'explique sur TF1 après sa mise en examen Crédit : TF1
Christelle Rebière
Christelle Rebière et AFP

Nicolas Sarkozy s'est défendu avec vigueur hier soir sur TF1, promettant de "faire triompher son honneur", victime de "l'ignominie" de la "bande de Kadhafi" et de Mediapart, au lendemain de sa mise en examen dans l'enquête sur les soupçons de financement libyen de sa campagne de 2007. 

"Je dois aux Français la vérité: je n'ai jamais trahi leur confiance", a déclaré au journal de 20H00 Nicolas Sarkozy qui, ulcéré, a témoigné de "la profondeur de (son) indignation". 

"Je suis accusé par des proches d'un dictateur" dont "nous avons détruit le régime de terreur" en 2011, a dit Nicolas Sarkozy pour qui "il n'y a pas le plus petit élément, il n'y a pas le moindre élément d'une preuve" contre lui dans ce dossier. 

Il n'a pas eu de mots assez durs pour les "monstruosités" proférées par Kadhafi et "sa bande", "des assassins, des criminels, des délinquants", pour le "sinistre" intermédiaire franco-libanais Ziad Takieddine -qu'il a cependant indiqué avoir rencontré deux fois- ainsi que pour le site d'informations Mediapart et son patron Edwy Plenel. 

"Je pourfendrai cette bande, je ferai triompher mon honneur", même si cela doit prendre "un an, cinq ans, dix ans". "C'est la France, c'est la fonction" de chef de l'Etat qui est attaquée, a-t-il lancé. 

"La politique, c'est fini", a par ailleurs ajouté l'ancien président de la République, s'exprimant pour la première fois de manière aussi catégorique sur le sujet, depuis son échec à la primaire de la droite fin 2016. 

Nicolas Sarkozy a été mis en examen pour "corruption passive", "financement illégal de campagne électorale" et "recel de détournement de fonds publics libyens" dans cette enquête ouverte en 2013. 

Comme l'affirment ses soutiens, Nicolas Sarkozy est-il victime d'un acharnement de la justice ? RTL vous invite à répondre à la question du jour.

Comme l'affirment ses soutiens, Nicolas Sarkozy est-il victime d'un acharnement de la justice ?
Nombre de votes : 9022 *Sondage à valeur non scientifique
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Affaire Sarkozy Nicolas Sarkozy Les Républicains
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792746563
Nicolas Sarkozy est-il victime d'un acharnement de la justice ?
Nicolas Sarkozy est-il victime d'un acharnement de la justice ?
Comme l'affirment ses soutiens, Nicolas Sarkozy est-il victime d'un acharnement de la justice ?
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/comme-l-affirment-ses-soutiens-nicolas-sarkozy-est-il-victime-d-un-acharnement-de-la-justice-7792746563
2018-03-23 10:10:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/cLSYpmFHrTjjNfbJEZx6lQ/330v220-2/online/image/2018/0322/7792741595_nicolas-sarkozy-s-explique-sur-tf1-apres-sa-mise-en-examen.PNG