1 min de lecture Changement climatique

Climat : l'oxygène est en train de disparaître des océans

Le réchauffement climatique fait progressivement baisser le niveau d'oxygène dans de larges endroits des profondeurs des océans, ce qui met à mal sa biodiversité, d'après de nouvelles études.

Ce manque d'oxygène oblige les poissons à s'adapter
Ce manque d'oxygène oblige les poissons à s'adapter Crédit : Richelle Harrison-Plesse, Grégory Plesse
Photo Esther
Esther Serrajordia Journaliste

C'est une nouvelle menace pour l'équilibre de l'écosystème marin. Une étude publiée dans la revue Science répertorie toutes les recherches scientifiques conduites sur la perte d'oxygène dans les océans. 

Le constat global est le même : le changement climatique est responsable de la baisse du taux d'oxygène dans les océans, qui est particulièrement importante depuis une dizaine d'années. Actuellement, c'est sur plus de 4,5 millions de kilomètres carrés que s'étendent les zones où l'oxygène se faire rare. Au total, en 50 ans, les océans ont perdu près de 2% de leur oxygène. 

Conséquence : le comportement des poissons et autres habitants marins est profondément modifié. La plupart s'en vont des zones touchées. Des endroits de l'océan se vident de vie sous-marine puisqu'ils ne sont plus habitables. 

"Il faut développer des solutions globales"

Pour certaines espèces, ce phénomène modifie leurs reproductions ou encore leur espérance de vie. Enfin, généralement, le changement force un grand nombre d'espèces (requinsthons, harengs) à se déplacer en bancs plus petits dans des eaux proches de la surface, là où l'oxygène se trouve. Ce phénomène rend la surpêche beaucoup plus facile. 

À lire aussi
Marseille (illustration) climat
Climat : la Méditerranée surchauffe, 500 millions de personnes menacées

"Il faut développer des solutions globales", alerte Denise Breitburg, scientifique au centre de recherches Smithsonian Research Center, au National Geographic. "La perte d'oxygène détruit de bien des manières l'écosystème marin. Si nous créions de vastes aires inhabitables sur terre, nous le remarquerions sans doute davantage", ajoute-t-elle. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Changement climatique Climat Environnement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants