1 min de lecture Construction

Clause Molière : dérive nationaliste ou bon sens républicain ?

La polémique autour de la clause Molière enfle, depuis que l'Île de France, l'Auvergne et la région Rhône Alpes ont décidé d'utiliser l'usage du français sur les chantiers.

245x300PACAUD On refait le monde Christophe Pacaud iTunes RSS
>
Clause Molière : dérive nationaliste ou bon sens républicain ? Crédit Image : Concept Photographie/SIPA | Crédit Média : Marc-Olivier Fogiel | Durée : | Date : La page de l'émission
Marc-Olivier Fogiel
Marc-Olivier Fogiel
Journaliste

La clause Molière, adoptée en Île de France le 9 mars dernier, est loin de faire l'unanimité. Objectif : lutter contre la directive européenne des travailleurs détachés. Appelée le "Small Business Act" cette clause souhaite favoriser l'accès des TPE et des PME à la commande publique, en imposant l'usage du français. Reste que cette mesure divise, au sein même de la majorité. Bernard Cazeneuve a ainsi fustigé une clause "Tartuffe", le MoDem a présenté un amendement pour supprimer cette décision et le Front de gauche a dénoncé une clause "abusive et discriminatoire". 

"Le vrai Tartuffe, c'est les gouvernements successifs de Matignon et de l'Élysée qui n'ont pas réussi, pas voulu ou pas pu régler les problèmes de cette directive qui est sur la table depuis le référendum de 2005", estime Guillaume Perrault, journaliste au Figaro. "La question, ce n'est pas la langue française pratiquée sur les chantiers, c'est que ces travailleurs-là ont des salaires qui sont moindres [...] La solution serait peut-être que le pays porte au niveau européen une question qui est posée depuis très longtemps", estime quant à elle Rokhaya Diallo. 

On refait le monde avec : 
Rokhaya Diallo, documentariste
Philippe Besson, écrivain 
Claude Posternak Fondateur du site limportant.fr
Guillaume Perrault, grand reporter au Figaro

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Construction Politique Travail
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787685991
Clause Molière : dérive nationaliste ou bon sens républicain ?
Clause Molière : dérive nationaliste ou bon sens républicain ?
La polémique autour de la clause Molière enfle, depuis que l'Île de France, l'Auvergne et la région Rhône Alpes ont décidé d'utiliser l'usage du français sur les chantiers.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/clause-moliere-derive-nationaliste-ou-bon-sens-republicain-7787685991
2017-03-15 22:01:44
https://cdn-media.rtl.fr/cache/V3pdbcfvLw21fe8ZKt1IAg/330v220-2/online/image/2016/0909/7784788573_vue-aerienne-d-un-chantier-parisien-le-4-juillet-2016-illustration.jpg