1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Circulation à 80 km/h sur les routes nationales : 400 vies pourraient être sauvées chaque année
1 min de lecture

Circulation à 80 km/h sur les routes nationales : 400 vies pourraient être sauvées chaque année

REPLAY - Les routes nationales pourraient être limitées à 80 km/h. Cette expérimentation va être testée dans l'Allier et pourrait sauver 400 vies par an.

Des automobilistes sont arrêtés, le 21 février 2004 sur la route nationale N90, entre Albertville et Moûtiers (image d'illustration)
Des automobilistes sont arrêtés, le 21 février 2004 sur la route nationale N90, entre Albertville et Moûtiers (image d'illustration)
Crédit : JEAN-PIERRE CLATOT / AFP
Circulation à 80 km/h sur les routes nationales : 400 vies pourraient être sauvées chaque année
01:48
Martial You & La rédaction numérique de RTL

Dans les départements de l'Allier et la Haute-Saône, la circulation à 80 km/h sur des routes nationales va être mise en place cet été. Le test va être mené dans l'Allier, entre Chemilly et Dompierre-sur-Besbre et sur la nationale 57 entre Vezoul et Rioz. Cette expérience devrait durer deux ans. La sécurité routière affirme que si l'on étendait le système à tout le territoire, cela permettrait d'épargner 400 vies par an.

Ce chiffre de 400 vies sauvées n'est qu'une estimation. Pour obtenir un tel résultat, il faudrait que la mesure soit nationale et non issue d'une simple expérimentation sur trois routes comme c'est le cas ici. Selon des études, vous avez quatre fois plus de risques de mourir lors d'un choc à 90 km/h comparé à un choc à 70. Et sur le bilan de la baisse de 10 km/h de la vitesse sur le périphérique parisien (de 80 à 70), une baisse de 15,5% des accidents en un an.

Des routes très accidentogènes

En réalité, ces routes nationales sont très accidentogènes et assez peu contrôlées. Plus de la moitié des morts ont lieu sur ces routes, notamment au moment des sorties de boîtes de nuit, le week-end. Mais on y trouve moins de radars que sur les autoroutes. Les détracteurs expliquent que c'est parce que ça rapporte moins d'argent.

Les automobilistes qui ne veulent pas d'une baisse de la vitesse, expliquent aussi que les camions circulent à la vitesse de 80 km/h. Les automobilistes seront obligés de dépasser la vitesse légale pour doubler ou contraints d'attendre derrière. Cela risque de provoquer des énervements et des accidents.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/