2 min de lecture Société

Cinquante ans de Mai 68 : la fin de la légitimité du Parti communiste

BILLET (4/7) - En 1968, le PCF a pris très clairemenet position contre la révolte étudiante en France. Est-ce un tournant pour les partis communistes ? L'analyse de Serge July.

3 minutes pour comprendre - 3 minutes pour comprendre La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Cinquante ans de Mai 68 : la fin de la légitimité du Parti communiste Crédit Image : AFP / Archives | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Serge July
Serge July et Loïc Farge

Ce sont deux images fortes de 1968. D'abord Dany Cohn-Bendit apostrophant, le 9 mai 1968 Boulevard Saint-Michel à Paris, au cours d'un sit-in, Louis Aragon, l'écrivain et le dirigeant communiste, le traitant de "crapule stalinienne". Il est devenu inaudible, il a perdu sa légitimité d'opposant et de visionnaire.

L'autre image, c'est celle des dirigeants de la CGT, membres du Parti communiste, qui vont défendre le 28 mai les accords de Grenelle, négociés avec le gouvernement, censés remettre tout le monde au travail, et qui se font huer partout.

Cette perte de la légitimité oppositionnelle, c'est l'une des conséquences de 1968 : les communistes d'obédience soviétique ont perdu leur autorité.

Le début de la chute pour le communisme ?

Depuis 1956, et l'écrasement du soulèvement hongrois, c'est l’histoire d'une chute. Les sixties ont commencé avec la création d'un État-prison, conséquence de la construction du mur de Berlin, pour interdire la fuite à l'Ouest de la population de l'Allemagne de l'Est.

La construction du mur de Berlin a débuté en août 1961
La construction du mur de Berlin a débuté en août 1961 Crédit : AFP / Archives
À lire aussi
Comment l'État va recouvrir les pensions alimentaires impayées ? société
Comment l'État veut recouvrer les pensions alimentaires impayées

L'année suivante, en 1962, Krouchtchev installe à Cuba des missiles nucléaires braqués sur l'Amérique. Il met le monde au bord de la Troisième Guerre mondiale. L'URSS accepte de retirer ses missiles en échange de l'engagement américain de ne pas envahir Cuba.

La crise des missiles sera fatale à Khrouchtchev, mais aussi au castrisme, qui devient de facto une succursale soviétique. Che Guevara va, en 1967, au-devant de la mort, en cherchant, avec une poignée d’hommes, à soulever la Bolivie.

La rupture sino-soviétique

En 1964, les deux plus grands partis communistes échangent des insultes. Et finissent par rompre. Dans leur surenchère, l'URSS et la Chine ont fait le procès du communisme bureaucratique.

En 1966 en Chine, Mao, écarté du pouvoir, déclenche la Révolution culturelle pour le reprendre. Il mobilise les lycéens contre le Parti communiste chinois.

Mao Zedong lance, lors de l'été de 1966, une "grande révolution culturelle prolétarienne" en Chine
Mao Zedong lance, lors de l'été de 1966, une "grande révolution culturelle prolétarienne" en Chine Crédit : XINHUA, AFP / Archives

En janvier 68, fin de partie. L'armée est aux commandes. Elle envoie les gardes rouges se faire rééduquer à la campagne. Là encore, avec de très nombreuses victimes.

L'année du Printemps de Prague

Alexander Dubcek est nommé à la tête de la Tchécoslovaquie pour réformer le régime. Qui dit réforme dit libertés économiques, mais aussi pluralisme des idées. Pas d’opposition soviétique au libéralisme économique, mais le pluralisme des idées restait insupportable pour Moscou.

La tentative de réforme du communisme est écrasée par les chars soviétiques au mois d'août, qui achèvent de désespérer le communisme. Il y a un effet de redoublement entre Mai 1968 à Paris et août 1968 à Prague. L'année fut terrible pour tous les partis communistes. Le PCF ne s'en remettra jamais.

"Sous les pavés... RTL"

Dans la nuit du 3 au 4 mai, de 1 heure à 4h30, les auditeurs ont pu revivre Mai 68 à travers les archives sonores de RTL et les témoignages de la nuit des barricades.

>
"La nuit Mai 68 sur RTL" (première partie) Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Mai 68 Histoire
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793036131
Cinquante ans de Mai 68 : la fin de la légitimité du Parti communiste
Cinquante ans de Mai 68 : la fin de la légitimité du Parti communiste
BILLET (4/7) - En 1968, le PCF a pris très clairemenet position contre la révolte étudiante en France. Est-ce un tournant pour les partis communistes ? L'analyse de Serge July.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/cinquante-ans-de-mai-68-la-fin-de-la-legitimite-du-parti-communiste-7793036131
2018-05-03 07:37:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/j5WA7RJ1q59mHpjywOnlsA/330v220-2/online/image/2018/0418/7793065684_le-printemps-de-prague-en-aout-1968-creuse-le-fosse-entre-le-peuple-et-le-communisme.jpg