1 min de lecture Charlie Hebdo

VIDÉO - "Charlie Hebdo" : "La une du journal calme le jeu", estime Claude Bartolone

INVITÉ RTL - Le président de l'Assemblée nationale estime que les manifestations contre la une de "Charlie Hebdo" au Niger sont une récupération politique.

Benjamin Sportouch - Le Grand Jury Le Grand Jury Benjamin Sportouch iTunes RSS
>
Claude Bartolone, invité du "grand Jury RTL/ Le Figaro/ LCI" dimanche 18 janvier 2015 Crédit Image : RTL / Frédéric Bukajlo / Abacapress | Durée : | La page de l'émission
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

La une historique de Charlie Hebdo, publiée une semaine après les attentats, a provoqué plusieurs manifestations à travers le mondeAu Niger, les affrontements avec les forces de l'ordre ont provoqué la mort de dix personnes

Mais selon Claude Bartolone, le problème ne vient pas de la couverture de Charlie Hebdo, "mais plutôt de l'interprétation que certains responsables politiques en font. Au Niger, vous croyez qu'ils lisent Charlie Hebdo ?"

"Charlie Hebdo" continue dans sa veine

Claude Bartolone, président de l'Assemblée nationale
Partager la citation

Le journal satirique "continue dans sa veine grâce à la liberté de la presse avec un dessin pour calmer le jeu", ajoute le président de l'Assemblée nationale. Quant au slogan "Je suis Charlie", Claude Bartolone temporise et estime que tout le monde peut ne pas être d'accord. "Il faut que l'on tienne avec les principes de la République et que l'on explique que les personnes de confession musulmane ont toutes leurs places dans la République laïque", note l'élu de l'Essonne.

Claude Bartolone tient à rappeler la définition d'un État laïc : "Ce n'est pas être contre les religions mais permettre à certains de prier librement".

>
"Charlie Hebdo" : "La une du journal calme le jeu", estime Claude Bartolone Crédit Média : Jérôme Chapuis | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Charlie Hebdo Claude Bartolone Médias
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants