2 min de lecture Terrorisme

Champs-Élysées : le terroriste aurait averti les médias avant son passage à l'acte

Les enquêteurs soupçonnent Adam D. d'être l'auteur d'une lettre envoyée le 29 mai à plusieurs médias, dans laquelle il promettait à la France un "bain de sang".

La voiture utilisée pour la tentative d'attentat sur les Champs-Élysées, le 19 juin 2017
La voiture utilisée pour la tentative d'attentat sur les Champs-Élysées, le 19 juin 2017 Crédit : Thomas SAMSON / AFP
Léa Stassinet
Léa Stassinet

L'enquête avance sur l'attentat manqué survenu le 19 juin dernier sur les Champs-Élysées. Adam D., qui avait prêté allégeance au groupe jihadiste État islamique avait foncé avec sa berline sur un fourgon de gendarmerie sans faire de blessés. L'assaillant avait été retrouvé en défaillance cardio-respiratoire et n'avait pas survécu. Dans une lettre-testament postée le jour de l'attaque, il expliquait à ses proches que les Français n'avaient "pas tenu compte de l'avertissement envoyé par les soldats du Califat", ce qui l'avait poussé à passer à l'action.

Selon les informations du Monde, les enquêteurs auraient mis la main sur "l'avertissement" évoqué par Adam D. Ce dernier aurait fait part de ses intentions dans une lettre envoyée à plusieurs médias le 29 mai dernier, qui promettait au pays "un bain de sang". C'est en examinant l'ordinateur du terroriste qu'ils ont découvert un "fichier texte" intitulé Message au peuple français de la part des soldats de l'État islamique. Les policiers ont alors fait le rapprochement avec une lettre de menaces reçues par divers médias quelques jours plus tôt, entièrement similaire au texte trouvé. 

Vos gilets pare-balles et vos pistolets ne vous suffiront pas face à nos kalachnikovs et nos ceintures explosives

L'auteur de la lettre de menaces
Partager la citation

La lettre de 8 pages, signée par "Abou Mahdi Al Roumi", autopromu "porte-parole des soldats du Califat en France" comportait plusieurs chapitres, explique le quotidien du soir : "Qui mène la propagande ?", "Qui sont les barbares ?", "Ce que vous devez faire pour que cela cesse", et la liste ne s'arrête pas là. L'auteur du texte dénonçait ensuite les bombardements de la coalition internationale contre Daesh, proférant des menaces à l'encontre des forces de l'ordre : "Oh vous, les policiers français, si vous continuez à obéir à votre gouvernement aveuglément (…), sachez que vos gilets pare-balles et vos pistolets ne vous suffiront pas face à nos kalachnikovs et nos ceintures explosives". 

À lire aussi
Abdelkader Merah dans le box des accusés de la salle Voltaire accusé de complicité d'assassinats terroristes, le 13 octobre 2017 terrorisme
Le frère de Mohamed Merah jugé en appel en mars 2019

Demandant "l'arrêt immédiat des bombardements", il avait donné au nouveau président "sept jours pour répondre favorablement à (ses) demandes en faisant une déclaration officielle". Ce qui laissait jusqu'au 5 juin à Emmanuel Macron pour prendre position. Si Adam D. est effectivement l'auteur de cette lettre, il aura finalement mis ses menaces à exécution deux semaines après la date butoir. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Terrorisme Attentat Paris
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789128259
Champs-Élysées : le terroriste aurait averti les médias avant son passage à l'acte
Champs-Élysées : le terroriste aurait averti les médias avant son passage à l'acte
Les enquêteurs soupçonnent Adam D. d'être l'auteur d'une lettre envoyée le 29 mai à plusieurs médias, dans laquelle il promettait à la France un "bain de sang".
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/champs-elysees-le-terroriste-aurait-averti-les-medias-avant-son-passage-a-l-acte-7789128259
2017-06-27 12:33:44
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Ia8_7C-nWPAS5OHiUVyPJQ/330v220-2/online/image/2017/0619/7789032278_la-voiture-utilisee-pour-la-tentative-d-attentat-sur-les-champs-elysees-le-19-juin-2017.jpg