2 min de lecture Espagne

Catalogne : Felipe VI, un roi face à l'Histoire

REPLAY - PORTRAIT - Avec les velléités d'indépendance de la Catalogne, le roi d'Espagne est confronté à l'un des défis les plus ardus de l'histoire récente de son pays.

Isabelle Choquet Fallait l'inviter Isabelle Choquet
>
Catalogne : Felipe VI, un roi face à l'histoire Crédit Image : AFP / PACO CAMPOS | Crédit Média : Isabelle Choquet | Durée : | Date :
La page de l'émission
Isabelle Choquet
Isabelle Choquet Journaliste RTL

Felipe VI, fervent défenseur de l'unité de l'Espagne face aux indépendantistes catalans, a prononcé la semaine dernière un discours de fermeté. La légende raconte que son père Juan Carlos s'est évanoui à sa naissance. Un fils, enfin ! Le petit Felipe a deux grandes sœurs, mais comme c'est un garçon, c'est lui qui montera sur le trône.

Le jeune garçon est vite jeté dans le bain. Il n'a que neuf ans lorsqu'il prononce son premier discours devant le Parlement, en tant que prince des Asturies. Et il apprend le métier sur le tas lors du putsch de 1981. 

À 13 ans, Juan Carlos le fait réveiller et toute la nuit, le prince va assister à la gestion de la mutinerie. Il a sommeil, mais son père le houspille. "Ne t'endors pas, Felipe ! Vois ce qu'il te faudra faire quand tu seras roi", lui dit-il. Et l'héritier retient la leçon. Il apprend ses leçons aussi : c'est sans doute l'un des monarques les plus diplômés d'Europe. Il parle couramment l'anglais, le français et le catalan.

Un beau parti

Le jeune homme a tout pour plaire. Grand sportif, il a même participé aux Jeux olympiques de Barcelone en 1992, en voile. Il aime également les animaux. Dans les années 1990, il a réalisé un documentaire télé intitulé L'Espagne sauvage (Espana salvaje). Et surtout, Felipe VI est bel homme. À 25 ans, le magazine People l'a classé parmi les hommes les plus beaux de la planète. 

À lire aussi
La chancelière Angela Merkel (Allemagne) coronavirus
Les infos de 18h - Coronavirus : quelles mesures sanitaires appliquent nos voisins européens ?

Il s'était promis de faire un mariage d'amour. Promesse tenue : en 2004 il épouse la journaliste Letizia Ortiz. Scandale : elle n'est pas noble, et en plus elle est divorcée. Mais bonne pioche : la jeune femme est très populaire, et lui a donné deux ravissantes petites filles.

Un atout pour la monarchie

Felipe VI est surtout un atout pour redorer le blason de la monarchie. Quand il a pris les rênes, il y a trois ans, la popularité de la famille royale était au plus bas. Dès son intronisation, Felipe VI donne le ton. Le roi refuse les mesures de sécurité et défile dans Madrid en décapotable, pour être au contact de son peuple.

Il baisse son salaire de 20% et autorise un audit des comptes royaux. Fini les révérences, c'est un roi moderne et tout simple, qui fait de temps en temps son shopping au centre commercial ou va manger un kébab avec ses amis. Sa popularité est désormais à 77%, une sacrée remontada. Mais aujourd'hui, la Catalogne le défie. Le prince le plus grand du monde va devoir montrer qu'il est un grand roi.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Espagne Felipe VI
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants