1 min de lecture Économie

Suppressions d'emplois à Carrefour : " La casse sociale est là", gronde un syndicaliste

INVITÉ RTL - Jean-Marc Robin, délégué syndical central à Force ouvrière Carrefour, commente la décision du PDG de l'enseigne Alexandre Bompard de supprimer 2.400 postes dans les sièges du groupe.

RTL Midi -  Christelle Rebière L'invité de RTL Midi Christelle Rebière
>
Carrefour : " La casse sociale est là ", gronde un syndicaliste Crédit Image : PHILIPPE HUGUEN / AFP | Crédit Média : Stéphane Carpentier,Christelle Rebière | Durée : | Date : La page de l'émission
Carpentier-795x530
Stéphane Carpentier et Christelle Rebière

Ce mardi 23 janvier, le PDG de Carrefour Alexandre Bompard a présenté son "plan de transformation" pour les années à venir. Parmi les annonces : la suppression de 2.400 postes au siège de l'enseigne, et un plan de sauvegarde de l'emploi pour les 2.100 salariés des 273 magasins Dia dont le groupe va se séparer.

"La casse sociale, elle est déjà là. Le plan de sauvegarde de l'emploi ce n'est pas innocent. Des gens vont perdre leur emploi et à la fin du mois n'auront plus la possibilité de payer leur loyer", commente au micro de RTL Jean-Marc Robin, délégué syndical central à Force ouvrière Carrefour.

"Ce qui m'inquiète c'est ce que ne dit pas M. Bompard. C’est-à-dire que nous avons un plan de départs volontaires sur les sièges, qui concerne je le rappelle 3/4 des effectifs. Ce n'est pas anodin", ajoute-t-il.

Selon le syndicaliste, la direction de Carrefour a toujours pris ses décisions "en faveur de l'actionnariat". "L'année dernière Carrefour a distribué 500 millions d'euros à ses actionnaires (…) Aujourd'hui ce sont les salariés qui payent les décisions des patrons", lance-t-il.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Carrefour Force ouvrière
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants