1 min de lecture Cancer

Cancer : un amendement déposé contre le droit à l'oubli à cinq ans

REPLAY - La question du droit à l'oubli est de retour sur le devant de la scène. Un amendement souhaite supprimer l'abaissement à cinq ans pour les cancers de bons pronostics.

Christelle Rebiere RTL Midi Christelle Rebière iTunes RSS
>
Cancer : un amendement déposé contre le droit à l'oubli à cinq ans Crédit Image : BERTRAND GUAY / AFP | Crédit Média : Élodie Guillard | Durée : | Date : La page de l'émission
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL

Le projet de loi Santé de retour à l'Assemblée nationale. La question du droit à l'oubli pour les personnes atteintes de cancer a été modifié par un amendement. En jeu ? La suppression de ce droit à cinq ans pour ce qu'on appelle les cancers de "bons pronostics", c'est à dire les cancers du sein ou des testicules

Problème, l'amendement déposé hier inclus finalement ces patients, avec tous les autres, dans le droit à l'oubli à 10 ans. Une décision qui révolte les associations, extrêmement déçues. "Les bons pronostics, ça veut dire que vous avez des taux de survie supérieurs à 80% à cinq ans donc il y a très peu de chances de retomber malade une fois qu'on a fini les traitements de ces cancers là. Une fois que les gens sont guéris, ils veulent assez rapidement avoir accès aux crédits pour pouvoir continuer leur vie, acheter un appartement, une voiture ou monter une boîte", explique Céline Lis Raoux, de l'association Rose, qui dénonce une double peine pour les malades

Le problème, c'est que pendant dix ans, ces anciens malades vont devoir préciser aux assurances leur cancer. Une position qui a des conséquences importantes alors qu'ils seront interdits d'emprunt ou qu'ils devront payer des surprimes exorbitantes. "Quand vous voyez que quelqu'un qui a un cancer du sein, qui n'a pas eu de récidives depuis dix ans, on lui demande des surprimes de 205% pour assurer un prêt immobilier, c'est vraiment du délire", dénonce-t-elle alors que ces cancers de "bons pronostics" touchent plus de 100.000 personnes chaque année

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cancer Santé Maladie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants