2 min de lecture Camille Muffat

Camille Muffat : "Le plus dur, c'est le silence", confie son père

INVITÉS RTL - Deux ans après la disparition de leur fille, Guy et Laurence Muffat reviennent sur l'absence et la vie après ce drame.

fallait l'inviter- Fallait l'inviter Isabelle Choquet iTunes RSS
>
Camille Muffat : "Le plus dur, c'est le silence", confie son père Crédit Média : Marc-Olivier Fogiel | Durée : | Date : La page de l'émission
Marc-Olivier Fogiel
Marc-Olivier Fogiel
Journaliste

Jeudi prochain, cela fera deux ans que Camille Muffat et 9 autres personnes sont décédées dans le crash d'un hélicoptère sur le tournage de l'émission de TF1 Dropped, en Argentine. Chaque début mars est associé à ce drame pour Laurence et Guy Muffat, les parents de la championne de natation. "Quand arrive une chose pareille, on ne sait pas comment on va réagir, comment va se passer l'anniversaire de sa naissance. Là, on est un peu au jour le jour", confie Guy Muffat. Pour que la mémoire de leur fille perdure, ses parents ont créé "Nager comme Camille", dont la première édition a eu lieu du 4 au 6 mars.

Pendant trois jours, à Clichy, nageurs professionnels et amateurs se sont relayés sur des 400 mètres afin de récolter des dons pour l'association L'Étoile de Martin. Pour chaque distance parcourue, 16 euros étaient versés à l'association. Une opération parrainée par Yannick Agnel, ami de Camille. "Ça nous fait plaisir de voir toutes ces personnes se déplacer en l'honneur de notre fille", explique Guy Muffat. 

Rendre hommage à Camille

Cette opération permet à Guy et Laurence Muffat de mieux affronter cette épreuve "et de voir qu'il y a un prolongement après sa disparition, qu'on parle d'elle toujours dans des termes élogieux", se réjouit Laurence Muffat. "Ça nous fait plaisir qu'elle a laissé une trace positive uniquement". L'occasion également de livrer un message de persévérance pour les enfants. "Dans la vie, à force de ténacité, quelles que soient ses qualités de départ, on peut arriver à quelque chose", estime Guy Muffat.

"Le plus dur, c'est le silence", confie le père de Camille. "Je ne parle pas au niveau privé. (...) Mais, le silence des associations, du monde de l'olympisme. Ça pour nous, ça serait inacceptable", admet Guy Muffat. "Les gens répondent présents, donc pour nous, c'est une reconnaissance par rapport à sa trajectoire de sportive de haut-niveau".

Camille était ravie de participer à "Dropped".

Guy Muffat, le père de Camille
Partager la citation
À lire aussi
Immense douleur pour le sport français le 9 mars 2015. Sur le tournage de "Dropped", un jeu pour TF1, Florence Arthaud, Alexis Vastine et Camille Muffat perdent la vie dans un crash d'hélicoptères Télévision
"Dropped" : un an après, la société de production de l'émission a revu ses méthodes de travail

Les parents de Camille se rappellent de "l'enthousiasme" de leur fille à l'idée de participer à Dropped. "Elle était ravie", se rappelle Guy Muffat. "Sur place on a eu de beaux échos de sa part. Camille n'était pas là-bas pour autre chose que vivre une expérience personnelle avec des sportifs. Et dans Dropped, ils étaient entre eux, mais ça rigolait entre eux. Il n'y avait absolument pas d'esprit de compétition. C'était juste un challenge vis-à-vis d'eux-mêmes", raconte Laurence Muffat, qui a pu se rendre compte de cette bonne ambiance grâce aux images qui ont été enregistrées avant le drame du 9 mars 2015. Des images envoyées en différées à cause du procès en cours, que Guy Muffat n'a pas souhaité visionner. "Je n'y arrive pas encore".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Camille Muffat Natation Accident
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants