1. Accueil
  2. Actu
  3. Débats et société
  4. Brevet 2015 : une enseignante non-voyante a dû surveiller une épreuve

Brevet 2015 : une enseignante non-voyante a dû surveiller une épreuve

REPLAY / TÉMOIGNAGE - L'enseignante a surveillé l'épreuve de mathématiques dans un collège du Gard alors qu'elle est non-voyante. Elle l'a pourtant signalé au principal adjoint.

Une classe de collège (illustration)
Une classe de collège (illustration)
Crédit : DAMIEN MEYER / AFP
Brevet 2015 : une enseignante non-voyante a dû surveiller une épreuve
00:43
Valentin Chatelier
Journaliste

Caroline Boufart trouve encore cette situation "inenvisageable". Pourtant, elle a bien dû surveiller une épreuve de mathématiques dans un collège à Alès, dans le Gard, alors qu'elle est en situation de handicap. Non-voyante, c'est pour elle impossible de surveiller les élèves passant l'examen du brevet des collèges.

"J'ai eu la convocation dans mon casier, en salle des professeurs. Donc je suis tout de suite allée demander au principal adjoint comment ça se faisait, parce que je pensais que c'était peut être une erreur", a rappelé l'enseignante. Un rendez-vous qui n'aura servi à rien, le principal adjoint ne l'a "pas entendue". "Il m'a dit que comme j'étais une surveillante à part entière et que les textes le disent, il m'a convoquée parce que s'il ne le faisait pas je pouvais très bien l'attaquer", a-t-elle expliqué.

Je ne peux pas regarder, je ne peux pas voir s'ils copient

Caroline Boufart, enseignante non-voyante

Une première en 20 ans, pour une enseignante qui explique ne pas être utile dans cette situation. "Le travail de surveillance n'est pas le même déjà que le travail d'enseignant. Là il n'y a aucune communication, surtout dans une épreuve écrite où ils sont silencieux", a fait remarquer Caroline Boufart. Elle n'entend en réalité que les stylos qui grattent et les élèves qui demandent des feuilles supplémentaires. "Je ne peux pas regarder, je ne peux pas voir s'ils copient", a expliqué l’enseignante. Elle pourra l'expliquer plus longuement mercredi 1er juillet, Caroline Boufart doit en effet avoir un entretien avec la principale du collège.

Services
La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/