1. Accueil
  2. Actu
  3. Débats et société
  4. Brest : une erreur médicale qui coûte très cher au CHU
1 min de lecture

Brest : une erreur médicale qui coûte très cher au CHU

L'établissement a été condamné à verser 285.000 euros à une patiente pour le préjudice subi après une opération pour une IVG en 2009.

Le CHU de Brest
Le CHU de Brest
Crédit : FRED TANNEAU / AFP
François Quivoron
François Quivoron
Journaliste

Le centre hospitalier universitaire (CHU) de Brest a été condamné à verser une forte somme d'argent pour indemniser une patiente et sa famille après avoir commis une erreur médicale lors d'une interruption volontaire de grossesse. Le tribunal administratif de Rennes, qui a jugé cette affaire, a évalué le préjudice subi à 285.000 eurosrapporte le site du Télégramme.

En 2009, cette mère de famille alors âgée de 29 ans doit interrompre sa deuxième grossesse en raison d'une "embryopathie d'origine génétique". Une opération chirurgicale, sous anesthésie générale, est alors réalisée, mais l'équipe médicale perfore le muscle utérin et aspire "par la canule" une partie des intestins, d'après le jugement du tribunal administratif. Deux autres opérations sont alors nécessaires, ainsi qu'une hospitalisation d'un mois. L'expertise réalisée dans le cadre de l'enquête a démontré que le CHU de Brest est considéré comme seul responsable de "l'ensemble des préjudices qui présentent un lien direct et certain avec la faute".

L'addition est salée pour le centre hospitalier, qui doit donc verser près de 300.000 euros à la patiente et sa famille. En février 2012, cette mère d'un garçon de 10 ans est reconnue inapte à l'exercice de son métier de coiffeuse et son évolution professionnelle est "sensiblement modifiée". Pour l'ensemble des préjudices professionnels, elle va ainsi toucher environ 130.000 euros. L'impact pour son couple sur la vie quotidienne et conjugale a été évalué à 16.000, tandis que le fils est indemnisé à hauteur de 15.000 pour son préjudice moral, explique Le Télégramme.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/