2 min de lecture Soldes

Boudés par les Français, les soldes d'été doivent se réinventer

Réduire la durée des soldes ou encadrer les ventes privées, le gouvernement ne manque pas d'idée pour dynamiser une tradition en perte de vitesse.

François Lenglet Lenglet-Co Le service Économie
>
Boudés par les Français, les soldes d'été doivent se réinventer Crédit Image : FREDERICK FLORIN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Eric Vagnier
Éric Vagnier et La rédaction numérique de RTL

Les soldes d'été s'achèvent mardi 7 août dans l'indifférence générale. Un désamour qui confirme la tendance : cette tradition est quasiment devenue un non-événement. Dates mal adaptées, mauvaise météo, crise économique... Tous les ans, les professionnels cherchent une explication. Cette année, la Coupe du Monde et la canicule ont été désignées coupables. Globalement, il y aurait eu plus de monde devant la télé que dans les magasins durant le Mondial. Les fortes chaleurs ont fait le reste : les Français, écrasés par le soleil, sont restés chez eux.

Le bilan, sans être catastrophique, marque un net recul par rapport aux années précédentes. Dans toutes les enquêtes faites sur la période, une majorité de commerçants affirme que la fréquentation, le panier moyen et le chiffre d'affaires se sont tassés par rapport à 2017. En réalité, cette situation n' a rien de conjoncturel. C' est le reflet d' une tendance de fond que l'on connaît depuis plusieurs années : les soldes d'été ont de plus en plus de mal à trouver leur place dans le calendrier et sont de moins en moins prisés. Le football et la chaleur n'ont fait qu'accentuer le phénomène.

Les soldes d'hiver ont toujours la cote

Si les soldes d'été sont à la peine, les soldes d'hiver résistent mieux. L'été, le 1er jour des soldes n'attire plus que 1 à 2% de clients supplémentaire par rapport à une journée ordinaire alors qu'en hiver, c'est entre 10 et 15% de sur-fréquentation dés l'ouverture. Une affluence qui se maintient tant bien que mal durant les six semaines alors qu'en été, la plupart des commerçants le disent : passé le 14 juillet, on ne fait plus grand-chose. Les consommateurs ont l'esprit ailleurs : aux vacances, aux loisirs, aux voyages.

Faut-il supprimer pour autant supprimer les soldes d'été ? Évidemment non. Car il ne faut pas perdre de vue que les soldes ont une fonction bien précise : permettre aux commerçants d'écouler leurs invendus pour ne pas se retrouver en septembre avec un énorme stock de débardeurs et  de bermudas. C'est le seul moment de l'année où la vente à perte est autorisée. Donc réformer ou inventer autre chose, pourquoi pas ? Mais se priver du principe des soldes, non. 

À lire aussi
Une enseigne propose des soldes à Strasbourg (illustration). soldes
Soldes d'été 2018 : pourquoi certaines marques ne proposent jamais de promotions

Une réforme à l'horizon

Le gouvernement a déjà pris une initiative pour dynamiser les soldes d'été. En 2019, la durée des soldes sera ramenée à un mois (quatre semaines exactement au lieu de six). Adieu les soldes qui traînent en longueur et tournent en rond. Mais certains assurent que c'est encore trop long : trois semaines suffiraient. Et il y en a même qui seraient favorables à des formules de soldes coup de poing. Ceux-ci ne dureraient que quelques jours avec des rabais de 50 ou 70 %.

Il y a également une réflexion sur les ventes privées. Ne faudrait-il pas les interdire au cours du mois qui précède la période des soldes officiels, voire bannir toute forme de promotion, de ventes à prix cassés ? Le but : ne plus avoir de clients blasés quand arrivent les soldes. Autre idée : repousser la date du début des soldes à la mi-juillet, ce qui rendrait  les commerçants moins dépendants des aléas de la météo de début de saison et aurait l'avantage de susciter un rebond d'activité commerciale. Le gouvernement ne se désintéresse pas du sujet. Le chantier est ouvert. Mais trop tôt encore pour dire sur quoi il débouchera d'ici la fin du quinquennat. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Soldes Commerce Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794337521
Boudés par les Français, les soldes d'été doivent se réinventer
Boudés par les Français, les soldes d'été doivent se réinventer
Réduire la durée des soldes ou encadrer les ventes privées, le gouvernement ne manque pas d'idée pour dynamiser une tradition en perte de vitesse.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/boudes-par-les-francais-les-soldes-d-ete-doivent-se-reinventer-7794337521
2018-08-06 15:14:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/yaggoN41Gu6XlYCDTDc_jg/330v220-2/online/image/2018/0627/7793895988_une-enseigne-propose-des-soldes-a-strasbourg-illustration.jpg