1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Blanquer soutient "l'aide aux devoirs" pour combler les lacunes en maths
1 min de lecture

Blanquer soutient "l'aide aux devoirs" pour combler les lacunes en maths

INVITÉ RTL - Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation nationale, a répondu aux auditeurs jeudi 19 octobre, notamment sur la question de la mesure de l'aide aux devoirs pour combler les lacunes au lycée.

Jean-Michel Blanquer était l'invité de RTL jeudi 19 octobre 2017.
Jean-Michel Blanquer était l'invité de RTL jeudi 19 octobre 2017.
Crédit : Frédéric Bukajlo pour RTL et SIPA
Jean-Michel Banquer : "il faut reprendre les choses à la base"
15:58
Jean-Michel Banquer : "Il faut reprendre les choses à la base"
15:53
Yves Calvi & Sarah Belien

"Aujourd'hui il y a un affaissement" du niveau des élèves dans certaines matières scolaires. Jeudi 19 octobre, à l'occasion de la journée spécial "Maths" sur RTL, en partenariat avec le magazine hebdomadaire Le Point, le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer a répondu aux auditeurs de la première radio de France. Parmi les sujets, les vacances de Toussaint, la pénurie de professeur, les écoles en milieu rurale... Mais aussi, les lacunes au lycée.
Jean-Philippe, professeur de physique-chimie en filière scientifique dans un lycée près de Valenciennes, demande "comment remédier aux grandes difficultés rencontrées en mathématiques en terminale scientifique ?" Les lycéens ayant choisi cette filière ont entre 6 et 8 heures de maths hebdomadaires suivant la spécialité, et lagrande majorité peine à bien comprendre. Résultat, "les élèves font souvent des choix post-bac très éloignés des sciences," déplore l'enseignant.

Le "devoir fait"

Pour Jean-Michel Blanquer, la question renvoie à la "capacité à rehausser le niveau de mathématiques des élèves dès l'école primaire," explique-t-il. "On a besoin de solidifier les choses par les parcours pédagogiques, de façon à ce que les élèves arrivent au lycée avec le niveau en mathématiques qui convient," poursuit le ministre de l'Éducation nationale. 

Principale mesure pour remédier à cela, c'est le "devoir fait" au collège, qui sera "opérationnelle après les vacances de la Toussaint," explique Jean-Michel Blanquer. Le principe est d'apporter une aide gratuite pour les enfants, avec l'aide de professeurs et d'assistants d'éducation, dans la matière où l'élève présente des difficultés.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/