3 min de lecture Société

Béatification du père Hamel : les premières auditions de témoins auront lieu mi-juin

INFO RTL - Le procès en béatification du prêtre, assassiné l'an passé à Saint-Étienne-du-Rouvray, va commencer avec l'audition des premiers témoins.

Rémi Sulmont RTL vous en parle déjà Rémi Sulmont
>
Béatification du père Hamel : les premières auditions d'un long procès auront lieu mi-juin Crédit Image : AFP | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Rémi Sulmont
Rémi Sulmont et Loïc Farge

Le procès canonique va commencer par l'audition des témoins les plus âgés. Il s'agit de fidèles qui assistaient à la messe le 26 juillet dernier, et qui ont vu le père Jacques Hamel, 85 ans, qui célébrait l'eucharistie, se faire égorger au pied de son autel, en criant "Satan, va t'en !", à ses deux assassins jihadistes. Les cinq témoins directs - un couple de paroissiens et les trois religieuses - seront interrogés par un tribunal dont les trois membres ont été choisis par l'évêque de Rouen - un juge, un promoteur de justice (qui tient le rôle de procureur) et un greffier.

Le procès aura lieu, à huis clos, dans l’archevêché de Rouen, où s'est tenu un autre procès canonique, un procès qui est entré dans l'Histoire : celui de Jeanne d’Arc. Les audiences du procès en béatification du père Hamel se tiendront tous les quinze jours, pendant une journée. En tout, ça devrait durer vingt à vingt-deux mois (*). Car il y a sur la liste 69 témoins à entendre : une quinzaine de membre de la famille du père Hamel, des paroissiens, des camarades de séminaires, des curés croisés pendant les 58 ans de sacerdoce, ainsi que le recteur de la mosquée de Saint-Étienne-du-Rouvray.

"On va fouiller, sans fouiller"

Le but c'est d’interroger tous ceux qui ont connu le père Hamel, pour vérifier qu'il est digne d'être béatifié. C'est une enquête. Une instruction, avant que le pape soit saisi. "On va fouiller, sans fouiller", nuance le père Vigouroux, postulateur de la cause, chargé de l’organisation du procès. "On va regarder si la vie du père Hamel, même avant son martyr, a consisté à transformer la haine et la violence en acte d'amour pour le Christ", dit-il.

À lire aussi
Une femme enceinte (photo d'illustration). PMA
PMA : "C'est aussi important que le mariage pour tous", dit Alain Duhamel

Pour l'établir, les 69 témoins seront longuement questionnés. Les quelques écrits du père Hamel - ses sermons et ses éditoriaux dans la feuille de choux de la paroisse - seront également épluchés. L'Église catholique n'a pas besoin de miracle pour béatifier un martyr. Il convient donc d'établir le fait que Jacques Hamel est bien "mort en martyr", précise Monseigneur Lebrun, l'évêque de Rouen.

"Il y a une réputation de martyr. Il faut que quelqu'un dise et atteste que le père Hamel a vécu pour Jésus-Christ, puis qu'il a subi la mort à cause de sa foi pour que l'Église, si elle le veut bien, si le pape le décide ainsi à la fin du processus, soit officiellement déclaré martyr et intégré à la prière officielle du peuple chrétien, car pour nous un martyr c'est aussi une lumière", explique-t-il. L'évêque de Rouen brûle un peu les étapes. Normalement, il est censé étudier les pièces du procès, attendre la fin des auditions dans deux ans, avant de conclure et de décider ou non d'envoyer le dossier à Rome.

Pas vraiment de suspense

Si l'évêque brûle les étapes, c'est qu'il n'y pas vraiment de suspense. Il y a la procédure très codifiée par l’Eglise romaine à respecter, mais la cause de Jacques Hamel, sauf surprise, semble entendue. Le pape François, qui a demandé d'ouvrir un procès sans attendre les cinq ans canoniques, parle déjà de lui publiquement comme d'un "bienheureux". Dans une vingtaine de mois, le dossier du procès sera examiné au Vatican par la Congrégation pour la Cause des Saints puis remis au pape.

Cette béatification pourrait donc intervenir dans deux à quatre ans. Plus rapidement que pour Jean-Paul II ou mère Teresa, béatifiés six ans après leur mort. Le cas Jacques Hamel, martyr tué en Occident, est en effet exceptionnel. Le père Hamel est le premier prêtre assassiné pour sa foi en France depuis les guerres de Vendée.

(*) Une première audience a eu lieu le 20 mai dans la chapelle d’Aubigné de l’archevêché de Rouen.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Terrorisme Religions
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788778100
Béatification du père Hamel : les premières auditions de témoins auront lieu mi-juin
Béatification du père Hamel : les premières auditions de témoins auront lieu mi-juin
INFO RTL - Le procès en béatification du prêtre, assassiné l'an passé à Saint-Étienne-du-Rouvray, va commencer avec l'audition des premiers témoins.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/beatification-du-pere-hamel-les-premieres-auditions-d-un-long-proces-auront-lieu-mi-juin-7788778100
2017-05-31 10:43:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/ZaM1cN8T2Wy8k7ZcKZYLsw/330v220-2/online/image/2017/0531/7788778570_jacques-hamel-pretre-auxiliaire-de-saint-etienne-du-rouvray-a-ete-tue-lors-d-une-attaque-revendiquee-par-l-etat-islamique.jpg