1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Bastia : le personnel de l'hôpital entame une grève de la faim
1 min de lecture

Bastia : le personnel de l'hôpital entame une grève de la faim

Suppressions de postes, manque de matériel ou de médicaments, déficit faramineux... Le personnel de l'hôpital corse est en colère contre ses conditions de travail.

Service des urgences dans un hôpital (Photo d'illustration)
Service des urgences dans un hôpital (Photo d'illustration)
Crédit : AFP / MEHDI FEDOUACH
Lucie Valais

La grogne monte dans les couloirs des hôpitaux. En Corse, trois membres du personnel du centre hospitalier de Bastia ont entamé lundi 30 octobre une grève de la faim. Les raisons de leur colère : les suppressions de postes, mais aussi le manque de matériel et de médicaments, rapporte France Bleu RCFM. À l'appel de la CGT, le mouvement a pour objectif d'interpeller le ministère de la Santé sur les conditions de travail à l'hôpital de Bastia, et de réclamer des investissements supplémentaires.

"Nous sommes conscients que l'État n'aura rien à faire de notre grève de la faim, que ce soit à Bastia ou dans un autre hôpital, explique à France Bleu l'une des déléguées cégétistes à l'initiative du mouvement, Josette Risterucci. D'un autre côté, on ne veut pas bloquer le fonctionnement de l'établissement. De toute façon, dans un mouvement de grève, le personnel est assigné au travail, ce qui est logique. Il ne nous restait pas beaucoup de marge de manœuvre". 

Au cœur des revendications du personnel médical de l'hôpital bastiais : le déficit du centre hospitalier de la région, estimé à 50 millions d'euros.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/