2 min de lecture Économie

Banque : 60% des Français sont à découvert au moins une fois par an

Selon la dernière étude Panorabanques.com, révélée par RTL, le découvert autorisé reste plébiscité par la majorité des Français malgré un coût toujours important.

Un homme retirant de l'argent à La Banque Postale (illustration)
Un homme retirant de l'argent à La Banque Postale (illustration) Crédit : JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP
Claire Gaveau
Claire Gaveau
Journaliste RTL

Le découvert reste une habitude dans l'Hexagone. 66% des Français souhaitent en effet disposer d'une autorisation de découvert autorisé et ce, même s'ils ne sont jamais dans le rouge. En effet, selon une étude Panorabanques.com, révélée par RTL, 39% des personnes qui ne se trouvent jamais en découvert sont malgré tout favorable à cette possibilité.

Si un Français sur quatre n'est jamais à découvert, 60% des personnes interrogées s'y trouvent au moins une fois dans l'année. Dans le détail, 24% sont dans le rouge une fois par mois, 20% une fois par trimestre et 16% une fois par an.

Malgré tout, les mentalités évoluent quelque peu alors qu'en 2014, il était 28% (+4 points) a être dans le négatif tous les mois et seulement 35% (-5 points) à ne jamais être en dépassement.

Tous les Français concernés

Surtout, le découvert ne semble avoir qu'un faible lien avec le niveau de revenu. Si 27% des personnes gagnant moins de 1.500 euros sont en dépassement tous les mois, encore 13% des plus aisés, c'est-à-dire gagnant plus de 3.000 euros, sont dans la même situation.

À lire aussi
Toulouse : Derichebourg visé par un plan social, le désarroi des employés. économie
Les infos de 5h - Toulouse : le désarroi des salariés de Derichebourg

Concernant le découvert autorisé occasionnel, les chiffres grimpent même à 62% pour les revenus modestes et 50% pour les revenus aisés.

Tous les Français sont concernés par l'utilisation du découvert
Tous les Français sont concernés par l'utilisation du découvert

Si les hommes et les femmes sont concernés par cette question, ces dernières apparaissent en pole position. En effet, toujours selon l'étude, 69% des femmes, contre 62% des hommes, souhaitent avoir un découvert autorisé par leur banque. De plus, 28% des femmes sont en découvert au moins une fois par mois, soit sept points de plus que leur homologue masculin.

Les femmes sont les personnes ayant le plus recours au découvert
Les femmes sont les personnes ayant le plus recours au découvert

Des coûts très importants

Sans surprise, cela coûte généralement cher. Après une forte baisse en 2014, due au plafonnement des commissions d’intervention, les frais liés au dépassement de découvert ont augmenté jusqu’en 2017. Stables cette année, ils représentent malgré tout un coût de 60,20 euros par an en moyenne.

Il faut dire que 94% des banques facturent les commissions d'intervention au plafond légal, soit 8 euros débités, à chaque opération, sur le compte de la personne. De plus, certains établissements n'hésitent pas à facturer les lettres d'information envoyées aux clients en difficultés financières. Si ce service est gratuit dans 26% des banques, il est parfois facturé une petite fortune...

L'étude a été réalisée à partir de données collectées sur le site Panorabanques.com entre les mois de juin 2017 et juin 2018. L'échantillon représente 79.335 personnes âgées de 18 à 50 ans.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Société Banques
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants