1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. "Bah elle est pas morte !" La SNCF interpellée pour une agression sexuelle présumée dans un train
2 min de lecture

"Bah elle est pas morte !" La SNCF interpellée pour une agression sexuelle présumée dans un train

D'après le témoignage d'une usagère publié sur Facebook et massivement partagé, une femme aurait été agressée sexuellement dans un train en direction de Mantes-la-Jolie il y a quelques jours.

Un TER de la SNCF (illustration)
Un TER de la SNCF (illustration)
Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Charlie Vandekerkhove
Charlie Vandekerkhove

Sur Facebook, la page Paye Ta Shnek répertorie et publie des témoignages de femmes victimes de harcèlement de rue, en citant les mots crus, risibles ou violents de leurs agresseurs. Le 27 octobre, c'est un long témoignage qui a été publié, celui d'une internaute et usagère de la SNCF qui décrit en détail l'agression sexuelle dont elle a été témoin dans un train. "Dans le train en direction de Mantes-la-jolie vers 20h40, dans l’avant-dernier wagon décoré de camélias, une femme s’est fait agressée sexuellement sous mes yeux. Et je n’ai rien vu. Rien vu avant qu’un homme, à l’accent italien s’énerve, se lève, et interpelle les gens de mon wagon blindé", écrit l'internaute.

"Cette femme, qui, 4 rangs devant moi, depuis le départ du train, subissait les attouchements de l’homme qui s’était assis à coté d’elle. On avait bien entendu quelqu’un dire avec force 'Ne me touchez pas, je vous dis de ne pas me toucher'. Mais on ne savait pas qui. On avait cru à un malentendu, une maladresse, on était sur de rien, on n’avait rien vu", poursuit la jeune femme, qui explique avoir ensuite essayé de réagir, avec d'autres passagers du train.

Je partage avec vous le témoignage d'une jeune femme qui a été témoin d'un triste évènement dans le train. Comme elle, j...

Posté par Paye Ta Shnek sur mardi 27 octobre 2015

"Quand, une station plus loin, j’ai cogné à la vitre du conducteur, celui-ci a immédiatement signalé le problème au personnel de gare. À la demande d’intervention suivante : 'Une femme se fait agresser sexuellement dans mon train', la voix masculine au bout du talkie-walkie a ri et répondu : 'Bah elle est pas morte !'". Devant cette mauvaise foi et l'absence de réaction en gare, la jeune femme retourne dans le wagon où a eu lieu l'agression en compagnie du conducteur, qui avait stoppé le train. Mais la victime et son agresseur avaient disparu. "J’ai entendu des gens dire avec dédain 'on a arrêté le train pour ça ?!' J’aurais préféré ne rien entendre", explique-t-elle.

J’ai entendu des gens dire avec dédain 'on a arrêté le train pour ça ?!

L'internaute qui a témoigné sur Facebook

Partagé près de 5.000 fois à l'heure actuelle, son témoignage a fait réagir les internautes. Certaines femmes ont livré leur expérience du harcèlement dans les transports, d'autres ont exprimé leur colère et interpellé la SNCF, pour que la sécurité des passagers soit assurée. Contactée par plusieurs médias, la compagnie ferroviaire a expliqué enquêter sur les faits, précisant qu'aucune plainte n'avait été déposée pour le moment. Elle a aussi posté un message sur la page de la jeune femme qui avait témoigné, une publication supprimée depuis. "Le harcèlement dans les transports est un sujet que nous prenons très au sérieux", pouvait-on lire notamment.

À lire aussi

D'après un rapport publié en avril dernier par le Haut conseil pour l'égalité entre les femmes et les hommes100% des femmes en France ont été victimes de harcèlement dans les transports en commun. Un fléau dont s'est emparé le gouvernement. En juillet dernier, un plan a été présenté. Il comportait notamment une campagne d'affichage et de promotion des numéros d'urgence, comme le 3117, mis en place par la SNCF. Une brigade de police spécialisée a aussi été mise en place au mois de juin dans toute l’Île-de-France. Fin septembre, elle avait procédé à 14 arrestations dans les transports.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.