3 min de lecture Baccalauréat

Bac 2018 : découvrez les corrigés de l'épreuve de SVT

Les élèves de Terminale scientifique ont passé une épreuve importante ce lundi 25 juin, coefficient 6 ou 8 selon leur spécialité.

Des lycéens passent le bac à Paris, en juin 2017.
Des lycéens passent le bac à Paris, en juin 2017. Crédit : Martin BUREAU / AFP
Camille Schmitt
Camille Schmitt
Journaliste

Dernière ligne droite pour les élèves de Terminale scientifique ! Les candidats ont passé, ce lundi 25 juin, l'épreuve de sciences de la vie et de la terre.

L'épreuve est notée sur 16 points, car les élèves ont déjà passé une partie pratique d'une heure, notée sur 4 points, en amont dans leurs établissements. L'épreuve écrite est composée de deux parties. Chaque partie est notée sur 8 points. 

La première partie est une restitution des connaissances. La deuxième partie est la mise en pratique d'un raisonnement scientifique, avec deux exercices. Pour le premier exercice, les élèves doivent répondre à des questions à partir d’un document. Pour le deuxième, les élèves doivent résoudre problème scientifique à partir de plusieurs documents. Pour les élèves ayant choisi la spécialité SVT, l'épreuve est incluse dans l’épreuve obligatoire. 

RTL et digiSchool vous dévoilent le corrigé complet de l'épreuve de SVT de la filière S.

À lire aussi
La phase complémentaire de Parcoursup sera clôturée vendredi 21 septembre éducation nationale
Parcoursup : les candidats ont jusqu'à ce soir 23h59 pour formuler leurs vœux

Le sujet

Une première partie notée sur huit points demandait de répondre de manière structurée et illustrée à la consigne suivante : “Expliquer la formation des reliefs associés aux chaînes de montagne de collision ainsi que les mécanismes contribuant à leur disparition".

La deuxième partie proposait un exercice sur trois points portant sur la vie fixée chez les plantes et un exercice sur la génétique et l’évolution. Ce deuxième exercice était remplacé par un exercice sur la glycémie et le diabète pour les élèves ayant choisi l’enseignement de spécialité. À partir de l’étude des trois documents et de leurs connaissances, les futurs bacheliers scientifiques devaient “justifier que le GABA constitue un espoir de traitement pour les diabétiques de type 1 et expliquer son mode d’action”.

Le corrigé

Partie I - Le domaine continental et sa dynamique
Les candidats pouvaient commencer avec un constat simple : les phénomènes géologiques de subduction et de collision entraînent la formation des reliefs. Il était alors recommandé de nuancer cette affirmation pour problématiser la réponse à la consigne. Ainsi, il était judicieux d’avancer que ces reliefs créés ne durent cependant pas en raison de l’érosion à laquelle ils sont exposés. Les candidats pouvaient décomposer les étapes géologiques en présentant tout d’abord la subduction, essentielle à la formation des chaînes de montagnes, avant d’expliquer comment se produisent les collisions et enfin comment disparaissent les reliefs.

I. La subduction
La subduction est le résultat du refroidissement et de l’épaississement de la lithosphère océanique formée au niveau de la dorsale océanique. Celle-ci plonge sous l’asthénosphère lorsque sa densité est supérieure. Les granits sont des témoignages des changements de pression et de température.

II. La collision
Après que la lithosphère océanique soit totalement passée sous l’asthénosphère (subduction), la lithosphère continentale opère sa subduction à son tour. Pour des raisons physico-chimiques, le phénomène s’interrompt rapidement et c’est ainsi que commence ce qu’on appelle collision : la lithosphère heurte une autre croûte continentale. Ainsi se forme la chaîne de montagnes. L’altitude augmente, c’est la surrection. Les failles ou les marques de charriage montrent qu’une collision a bien eu lieu.

III. L’érosion
Il existe plusieurs facteurs d’érosion. Les diaclases, fissures causées par l’eau favorise l’infiltration de l’eau dans la roche et donc l’hydrolyse qui est une altération chimique. Les débris sont conduits par l’eau jusque dans les océans où ils se sédimentent. Or, si cette diminution des montagnes est lente, c’est qu’elle est contrebalancée par le phénomène de rééquilibrage isostatique. La lithosphère devenant moins dense à cause de l’érosion, elle s’enfonce moins dans l’asthénosphère. Cette dernière remonte donc, compensant le phénomène d’érosion.

Pour conclure, l’érosion n’est que partiellement compensée donc la disparition a quand même lieu.

La correction de la partie 2 est à retrouver sur digiSchool.
 
Les élèves ayant pris la spécialité SVT ont eu un exercice sur la glycémie et le diabète, noté sur cinq points, le corrigé est en ligne également sur digiSchool

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Baccalauréat Examens Education
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793846534
Bac 2018 : découvrez les corrigés de l'épreuve de SVT
Bac 2018 : découvrez les corrigés de l'épreuve de SVT
Les élèves de Terminale scientifique ont passé une épreuve importante ce lundi 25 juin, coefficient 6 ou 8 selon leur spécialité.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/bac-2018-decouvrez-les-corriges-de-l-epreuve-de-svt-7793846534
2018-06-25 17:50:10
https://cdn-media.rtl.fr/cache/RTjybOxgbvVnmtmsKag89A/330v220-2/online/image/2018/0320/7792709374_des-lyceens-passent-le-bac-illustration.jpg