1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. "Avec la COP21, les milieux autorisés ont pris une ampleur universelle", fait remarquer Éric Zemmour
1 min de lecture

"Avec la COP21, les milieux autorisés ont pris une ampleur universelle", fait remarquer Éric Zemmour

REPLAY / BILLET - La Conférence climat approche de sa fin. Les négociateurs s'agitent fébrilement pour un accord in extremis. Pas de quoi pourtant motiver le journaliste.

Eric Zemmour
Eric Zemmour
"Avec la COP21, les milieux autorisés ont pris une ampleur universelle", fait remarquer Éric Zemmour
03:09
"Avec la COP21, les milieux autorisés ont pris une ampleur universelle", fait remarquer Éric Zemmour
03:19
Éric Zemmour & Loïc Farge

"On n'est pas fier, mais on n'y arrive pas", confesse Éric Zemmour. "On sait que prof Fabius et maîtresse Ségolène vont nous gronder, mais on ne peut s'empêcher de faire l'école buissonnière", poursuit-il. Le journaliste explique qu'au Bourget "les bons élèves restent entre eux" et "font des calculs savants et rédigent des textes abscons". À ses yeux, "ils jonglent avec des objectifs qu'eux seuls comprennent et préparent un 'cleaner text' qui n'est propre à rien". Cela lui rappelle ce vieux sketch de Coluche qui brocardait déjà le couple formé par les politiques et les journalistes, surnommés les "milieux autorisés". Et pour Éric Zemmour, "avec la COP 21 les milieux autorisés ont pris une ampleur universelle".

Il y voit surtout une "cohorte cosmopolite qui passe sa vie entre deux avions (...) voguant de ville en ville, comme un grand cirque itinérant". Il poursuit : "C'est comme le Club Med : l'endroit change, mais pas l'ambiance, ni les gentils membres".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/