1 min de lecture Santé

AVC : un Français sur trois a de mauvais réflexes

INFO RTL - D'après un sondage Odoxa pour la Fondation pour la recherche sur les AVC, dévoilé par RTL, 35% des Français ne composent pas le 15 en cas d'AVC d'un de leurs proches.

Yves Calvi_ RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
AVC : un Français sur trois a de mauvais réflexes Crédit Média : Odile Pouget | Durée : | Date : La page de l'émission
Odile Pouget et La rédaction numérique de RTL

Les Français sont visiblement mal informés en matière d'accident vasculaire cérébral (AVC), selon les résultats d'une enquête Odoxa pour la Fondation pour la recherche sur les AVC, dévoilée par RTL.

Les Français n'auraient pas les bonnes réactions. En effet, 35% d'entre eux n'ont pas le réflexe d'appeler le 15. Les signes d'alerte - une paralysie du visage, une lèvre tombante ou encore des difficultés à trouver ses mots - sont faciles à détecter : "Ces symptômes apparaissent de façon extrêmement brutales", confie Jean-Louis Mas, chef du service de neurologie de l’hôpital Saint Anne.

La rapidité de la prise en charge de l’AVC est le meilleur moyen de limiter les séquelles sur le cerveau. Une intervention dans les quatre à six heures peut permettre d'éviter des séquelles très lourdes : hémiplégie, troubles de l'élocution... Ces séquelles concernent toujours 50% des personnes atteintes.

Si l'AVC menace avant tout les personnes âgées de plus de 65 ans, il peut toucher toutes les catégories d'âge, y compris les enfants. Or, 23% des Français estiment qu'un enfant ne peut en être victime.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé AVC Maladie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants