1 min de lecture Santé

Le venin d'araignée pourrait protéger le cerveau après un AVC

Des chercheurs australiens ont trouvé une protéine qui pourrait minimiser les effets dévastateurs d'un AVC sur notre cerveau.

Le venin d'araignée contiendrait une protéine qui protégerait le cerveau après un AVC, selon des chercheurs australiens
Le venin d'araignée contiendrait une protéine qui protégerait le cerveau après un AVC, selon des chercheurs australiens Crédit : MARY EVANS/SIPA
Léa Stassinet
Léa Stassinet
et AFP

"Nous pensons que nous avons trouvé pour la première fois un moyen de minimiser les effets dévastateur d'un AVC". Le professeur Glenn King, fait partie des chercheurs de l'Université du Queensland en Australie, auteurs d'une découverte surprenante, publiée dans les Comptes-rendus de l'académie américaine des sciences

D'après leurs travaux, une protéine baptisée "Hi1a", contenue dans le venin d'araignée et qu'ils ont isolée, bloquerait le mécanisme cérébral principalement responsable des dommages cérébraux qui se produisent après un AVC. "Les études pré-cliniques ont montré qu'une simple dose de cette protéine administrée jusqu'à huit heures après une attaque cérébrale protégeait les tissus cérébraux et améliorait très fortement les performances neurologiques", souligne le professeur. 

À lire aussi
Un dentiste et une patiente (illustration) santé
Santé : le gouvernement souhaite rembourser certains soins à 100%

Glenn King estime par ailleurs que cette découverte pourra "aider à fournir des perspectives plus favorables aux survivants d'un AVC en limitant les dommages cérébraux et les handicaps dévastateurs qu'ils provoquent". Les accidents vasculaires cérébraux, causés par la formation d'un caillot de sang sont à l'origine de la mort de 6 millions de personnes par an. On compte 5 millions de survivants avec des infirmités permanentes

Le professeur King indique que le groupe de chercheurs tente actuellement de récolter des fonds "nécessaires pour financer des essais cliniques, afin de pouvoir commercialiser rapidement ce traitement prometteur". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé AVC Sciences
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787756435
Le venin d'araignée pourrait protéger le cerveau après un AVC
Le venin d'araignée pourrait protéger le cerveau après un AVC
Des chercheurs australiens ont trouvé une protéine qui pourrait minimiser les effets dévastateurs d'un AVC sur notre cerveau.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/le-venin-d-araignee-pourrait-proteger-le-cerveau-apres-un-avc-7787756435
2017-03-21 12:57:12
http://media.rtl.fr/cache/QXsGwST6b7hcUsIc9gvaxA/330v220-2/online/image/2017/0321/7787756578_araignee-2.jpg