1 min de lecture Automobile

Automobilistes : une pétition pour mettre fin aux dos d'ânes illégaux

L'association 40 millions d'automobilistes lance une pétition pour mettre fin aux dos d'ânes illégaux. Trop hauts ou mal placés, on estime que plus d'un tiers d'entre eux seraient non-conformes.

Micro générique Switch 245x300 Auto-Radio Christophe Bourroux iTunes RSS
>
Automobile : Bugatti dévoile "la Bolide", son nouveau coupé de 1.850 chevaux Crédit Image : MYCHELE DANIAU / AFP | Crédit Média : Christophe Burroux | Durée : | Date : La page de l'émission
Christophe Bourroux
Christophe Bourroux édité par Sarah Ugolini

Les automobilistes en ont plein le dos des ralentisseurs. L'association 40 millions d'automobilistes lance une pétition pour mettre fin aux dos d'ânes illégaux. Trop hauts ou mal placés, on estime que plus d'un tiers d'entre eux seraient non-conformes. 

On les appelle les gendarmes couchés, les ralentisseurs, les dos d'âne. Il y en a 400.000 en France. Ils sont généralement installés aux abords des écoles, dans les zones limitées à 30 km/h ou près des résidences.  

Problème, on a tous pesté un jour ou l'autre contre un ralentisseur trop haut car finalement beaucoup ne respectent pas les normes. Il y a une règlementation qui date de 1994 et qui stipule qu'un dos d'âne doit faire 4 mètres de longueur et ne doit pas dépasser 10 centimètres de hauteur. 

Ils sont interdits sur les voies en pente, dans les virages ou sur els routes desservies par les transports publics. Pourtant en pratique, de nombreuses communes semblent hors-la-loi. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Automobile Code de la route Débat
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants