1 min de lecture Attentats à Paris

Attentats de Paris : "J'ai vu dans son regard qu'il voulait nous tuer", raconte une miraculée

REPLAY / DOCUMENT RTL - Rue de Charonne, 19 personnes ont été tuées par les terroristes, à la terrasse d'un café, vendredi 13 novembre. Une automobiliste a réussi à échapper au tueur.

une-fusillade-a-eclate-sur-les-champs-elysees-le-20-avril-2017 Édition spéciale - Attentats à Paris La rédaction de RTL
>
Attentats à Paris : Laura a croisé la route d'un des terroristes carrefour Charonne Crédit Image : FRANCOIS GUILLOT / AFP | Crédit Média : Jacques Serais | Durée : | Date : La page de l'émission
Générique 1
Jacques Serais et Eléanor Douet

Depuis vendredi 13 novembre, les témoignages affluent après une nuit d'horreur dans les rues des Xe et XIe arrondissements ainsi qu'aux abords du Stade de France. En moins de 30 minutes, plusieurs terroristes ont fait au moins 129 morts et 352 blessés sur six sites de la capitale. Vers 21h30, l'un des trois groupes de terroristes arrive rue de Charonne (XIe). En quelques minutes, les terroristes abattent 19 personnes attablées à la terrasse du bar La Belle Équipe. Sur place, une centaine de douilles d'arme de type Kalachnikov ont été retrouvées, preuve de la violence des assaillants. C'est à cet endroit que Laura a croisé la route d'un des tireurs.

Vendredi soir, la jeune femme, sa sœur et deux amies sont en voiture pour se rendre à un concert dans Paris. Sur la route, carrefour Charonne, elles croisent le chemin de l'un des terroristes. Ce dernier se met sur leur chemin, pointe son arme vers la voiture et tire. Par miracle, les passagères parviennent à s'en sortir. Mais la sœur de Laura reçoit un éclat de balle en haut de la tête et dans la main gauche

Le pare-brise de la voiture de Laura
Le pare-brise de la voiture de Laura
Les impacts de balles
Les impacts de balles

"C'est horrible ce moment où il te regarde et tu sais qu'il va te tirer dessus, raconte Laura. Ce que j'ai vu, c'est son regard. Et c'est clair, il voulait nous tuer". La jeune femme décide alors d'accélérer pour échapper au tireur : "A posteriori, je me dis que j'aurai dû lui rentrer dedans". Laura décrit une voiture criblée de balles. "Je ne sais pas comment on a fait pour s'en sortir mais merci aux médecins". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentats à Paris Terrorisme Témoignage
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants