3 min de lecture Attentats à Paris

Attentats à Paris : un jihadiste français peut-être derrière l’attaque du Bataclan

Les témoignages de survivants de la salle de concert laissent penser les enquêteurs que certains tueurs étaient en contact avec un Français parti en Syrie, selon une information du "Parisien".

Les policiers ont évacué les spectateurs du Bataclan
Les policiers ont évacué les spectateurs du Bataclan Crédit : AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL

La piste est qualifiée de sérieuse.  L’attaque du Bataclan le 13 novembre pourrait, avoir été élaborée ou coordonnée par un Français, selon Le Parisien. Un homme de 27 ans, originaire de Drancy, en Seine-Saint-Denis, déjà connu des services de renseignement, pour s'être rendu en Syrie à la fin de l'été 2013. C’est plus particulièrement le témoignage d’un des survivants qui aurait mis les enquêteurs de la Direction générale de la sécurité intérieur sur la voie.

À l'intérieur du Bataclan, l’otage se trouvait à proximité de deux terroristes. Il les a entendu parler entre eux et négocier pendant 30 minutes avec les forces de l’ordre avant que l'assaut final ne soit donné par la brigade de recherche et d'intervention (BRI). Il se souvient ainsi que l’un des terroristes a demandé au négociateur de la police de faire reculer ses collègues, car ils "avaient des ceintures d'explosifs et qu'ils allaient tout faire sauter"

Des amis d’enfance et originaires du même quartier

Mais le survivant se rappelle surtout avoir entendu "le plus grand" des deux terroristes s'adresser à son complice pour lui demander s'il "comptait appeler Souleymane". "Le petit a répondu que non et qu'ils allaient gérer ça à leur sauce, se remémore-t-il. Il a aussi ajouté qu'il fallait parler en arabe. Après, il y a eu une discussion très tendue entre eux. J'avais l'impression qu'ils ne se connaissaient pas bien...".

À lire aussi
Le Tribunal de Melun Attentats à Paris
Attentats de Paris : un homme assigné à résidence obtient la condamnation de l'État

Les enquêteurs font alors le lien avec Charaffe el-Mouadan, également connu sous le nom de Souleymane. Un rapprochement conforté par la présence de Samy Amimour parmi les terroristes du Bataclan. Les deux hommes sont des amis d’enfance et originaires du même quartier à Drancy. Ils avaient été mis en examen en 2012 avec un troisième comparse, Samir Bouabout, pour association de malfaiteurs en vue de préparer des actes de terrorisme. Les trois complices prévoyaient de rejoindre le Yémen ou l'Afghanistan pour y mener le jihad armé.

Des cours de tir au sein de l'Association nationale de tir de la police

Le charisme de Charaffe el-Mouadan, en avait fait le leader du trio. Pour mener à bien leur projet, il avait suivi des cours de tir, en mars 2012, au sein de l'Association nationale de tir de la police (ANTP) dans le XVIIIe arrondissement de Paris. Charaffe el-Mouadan avait ensuite recommandé ses deux amis. Mais lors de leur audition par les policiers de la DGSI, les trois amis avaient indiqué avoir abandonné leur projet de jihad et décidé de s’installer dans un village musulman en Tunisie.

La piste que Charaffe el-Mouadan soit impliqué dans les attentats du 13 novembre est confortée par le fait que Ismaël Omar Mostefaï figurait parmi les kamikazes du Bataclan. "Cet homme est passé en Syrie en compagnie d'Amimour et de Bouabout. On sait aussi qu'El-Mouadan et ses deux amis d'enfance se sont rejoints après avoir rallié les rangs de Daesh." a confié au Parisien, un proche de l’enquête.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentats à Paris Terrorisme Jihad
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7780956197
Attentats à Paris : un jihadiste français peut-être derrière l’attaque du Bataclan
Attentats à Paris : un jihadiste français peut-être derrière l’attaque du Bataclan
Les témoignages de survivants de la salle de concert laissent penser les enquêteurs que certains tueurs étaient en contact avec un Français parti en Syrie, selon une information du "Parisien".
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/attentats-a-paris-un-jihadiste-francais-peut-etre-derriere-l-attaque-du-bataclan-7780956197
2015-12-21 14:16:47
https://cdn-media.rtl.fr/cache/bq9y0vdjcMKxva-obwTeXA/330v220-2/online/image/2015/1114/7780500664_000-arp4334500.jpg