1 min de lecture Attentats à Paris

Attentats à Paris : Salah Abdeslam avait une liste de cibles potentielles dans son ordinateur

D'après les enquêteurs, cela prouverait que le terroriste prévoyait de nouvelles attaques pendant sa cavale.

Salah Abdeslam est incarcéré à la prison de Fleury-Merogis (Essonne).
Salah Abdeslam est incarcéré à la prison de Fleury-Merogis (Essonne). Crédit : DSK / POLICE NATIONALE / AFP
Michael Ducousso Journaliste

Salah Abdeslam ne comptait pas s'arrêter après les attentats du 13 novembre. Les enquêteurs ont découvert une liste de cibles potentielles en France, dans un ordinateur retrouvé dans une de ses planques. Pour eux, ce document a été dressé par le terroriste qui assure depuis son arrestation que l'organisation des attentats à Paris, "c'est Abaaoud".

D'après BFMTV, pendant sa cavale, Salah Abdeslam a imaginé organiser de nouvelles attaques-suicides en France. Tout est détaillé dans un fichier nommé "Salah" dans un ordinateur retrouvé à l'appartement de Forest, où la police belge avait échangé des tirs avec les terroristes, le 15 mars dernier. Au milieu des vidéos et photos de Mohammed Merah, des attentats du 13 novembre ou et de Daesh, la police a retrouvé une liste de cibles qui confirme les informations de la presse française. Le quartier d'affaires de La Défense est une nouvelle fois cité ainsi que la zone portuaire de Marseille, l'aéroport de Toulouse ou encore le Parlement européen de Strasbourg. D'après le document, les terroristes envisageaient de mener des attentats-suicides et des fusillades sur ces lieux, mais aussi d'organiser des attaques de drones ou de lancer des avions piégés.

Salah Abdeslam a-t-il choisi ses cibles en lisant la presse ?

Ce qui intrigue les enquêteurs, c'est que les quatre cibles potentielles ont été évoquées par la presse française, qui avait eu accès à un document du renseignement militaire français. Intitulé "Quel mode opératoire pour quelles cibles ?", le document recense sept lieux visés. En plus des quatre précédents, on y retrouve aussi le Musée européen de Lille, le pont de Saint-Nazaire et la zone d'hydrocarbure de Lyon-Sud. Cette liste a été publiée en janvier, pendant la cavale de Salah Abdeslam. Le terroriste aurait donc lu ce document dans la presse avant de le télécharger pour s'en inspirer.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentats à Paris Salah Abdeslam Terrorisme
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants