2 min de lecture Attentats à Paris

Attentats à Paris : Michel Onfray milite contre les bombardements de Daesh par la France

Le philosophe soutient la thèse que la France ne devrait pas s'attaquer au groupe terroriste après avoir été utilisé dans une vidéo de propagande de l'État islamique.

Le philosophe français, Michel Onfray, en novembre 2011
Le philosophe français, Michel Onfray, en novembre 2011 Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Cécile De Sèze
Cécile De Sèze
Journaliste RTL

Daesh a publié une cinquième vidéo dans laquelle il revendique une nouvelle fois les attentats de Paris. Mais dans celle-ci, un personnage public apparaît plusieurs fois à l'écran : Michel Onfray. Selon le spécialiste Romain Caillet des questions islamistes qui a visionné les images, la vidéo s'achève sur  une apparition du philosophe. Il s'agirait d'un extrait d'une interview donnée à LCI en septembre et dans laquelle il affirme : "Nous devrions, nous la France, cesser de bombarder les populations musulmanes sue la totalité de la planète". 

Invité sur iTélé samedi 21 novembre, Michel Onfray a appelé à stopper les bombardements de l'aviation française contre les jihadistes de l'organisation l'Etat islamique (IS) en Syrie, en expliquant "vouloir être utile" pour "sauver la paix". "Bombarder l'EI ne permettra pas de calmer les jeunes soldats de l'EI qui sont partout dans les banlieues en France", a affirmé le philosophe avant de poursuivre : "Est-ce qu'il n'y a pas des chancelleries, des diplomaties, des pays avec lesquels on pourrait envisager autre chose que bombarder l'Etat islamique?", a-t-il demandé. 

Bombarder l'EI ne permettra pas de calmer les jeunes soldats de l'EI qui sont partout dans les banlieues en France

Michel Onfray
Partager la citation

Au lendemain des attentats, Michel Onfray avait publié sur son compte Twitter : 

Interrogé sur l'utilisation de ses propos dans cette vidéo de propagande du groupe EI, Michel Onfray a estimé qu'"on est toujours instrumentalisé par tout le monde". "Je ne défends pas l'État islamique", a-t-il dit. Mais, a-t-il ajouté, "la France a mené une politique qui est présentée par l'EI comme une politique de croisés". Selon lui, "la France s'est engagée un peu à la légère derrière George Bush" lors de la guerre en Irak. 

Je suis un citoyen philosophe qui estime qu'il faut sauver la paix

Michel Onfray
Partager la citation
À lire aussi
Rassemblement au Carillon le 15 novembre, l'un des lieux attaqués le 13 novembre commémoration
Les infos de 12h30 - 13 novembre : Paris en deuil, 4 ans après les attentats

"Je suis un citoyen philosophe qui estime qu'il faut sauver la paix", s'est-il justifié. "Mon travail de philosophe consiste à mettre en perspective les choses", a-t-il insisté pour conclure : "On ne peut se contenter de morale moralisatrice".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentats à Paris Terrorisme Daesh
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants