2 min de lecture Attentats à Paris

Attentats à Paris : les États-Unis avaient alerté sur les risques d'attentats et la dangerosité d'Abdelhamid Abaaoud

Un rapport américain, rédigé après les attentats de janvier et des arrestations menées en Belgique mi-janvier, alertait sur le risque d'attentat et la dangerosité de Abdelhamid Abaaoud, cerveau présumé des attentats de Paris.

Jeh Johnson, secrétaire à la Sécurité intérieure des États-Unis
Jeh Johnson, secrétaire à la Sécurité intérieure des États-Unis Crédit : Andrew Burton / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Philippe Corbé
Philippe Corbé
et Martin Cadoret

Le bureau renseignement et analyse du Département de la Sécurité Intérieure des États-Unis (Department of Homeland Security) avait alerté il y a 6 mois sur les risques d’une série d’attentats. Le texte soulignait également le rôle de meneur d’Abdelhamid Abaaoudsoupçonné d'être le cerveau des attentats de Paris. Le rapport avait été rédigé en collaboration avec le FBI et le Centre National du Contre-Terrorisme, après avoir été commandé pour tirer les enseignements des opérations anti-terroristes menées en Belgique, notamment à Verviers et à Molenbeek, le 15 janvier 2015, quelques jours après les attentats de Charlie Hebdo et de l’Hyper Cacher.
La police belge avait trouvé notamment des explosifs similaires à ceux retrouvés dans les gilets suicide à Paris le 13 septembre, de faux papiers et des caches d’armes. Le rapport signale également la mise en scène par Abaaoud de sa propre mort en Syrie, avec un appel passé à sa famille pour lui annoncer son décès. Ce qui lui a permis, selon les autorités américaines, de faire des aller-retour entre la Syrie et l’Europe sans alerter les soupçons. 

Une capacité opérationnelle pour lancer des attaques élaborées

Le rapport du Homeland Security, qui a été déclassifié et récupéré par plusieurs médias américains, indique que Abdelhamid Abaaoud est le meneur de Daesh en Belgique. Il est soupçonné d’avoir dirigé les opérations dans le pays depuis un abri à Athènes, en Grèce, par téléphone portable, avec des membres opérant dans plusieurs pays européens. Les experts américains avaient conclu que ces projets d’attentats montraient que le groupe jihadiste avait désormais la capacité opérationnelle de lancer des attaques plus élaborées en Occident.


"Le projet démantelé par les autorités belges en janvier 2015 est le premier cas dans lequel un groupe de nombreux terroristes, opérant probablement sous la direction de l’Etat islamique, a été découvert. Ce qui semble indiquer que le groupe a développé la capacité à lancer des opérations plus élaborées en Occident", est-il écrit dans le rapport. Le texte souligne la différence entre des projets d’attaque élaborés, centralisés, comme ceux en Belgique, et d’autres attentats menés par des individus isolés, inspirés ou seulement pilotés de loin par Daesh. Le rapport est à lire - en anglais - via ce lien.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentats à Paris Terrorisme États-Unis
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7780557235
Attentats à Paris : les États-Unis avaient alerté sur les risques d'attentats et la dangerosité d'Abdelhamid Abaaoud
Attentats à Paris : les États-Unis avaient alerté sur les risques d'attentats et la dangerosité d'Abdelhamid Abaaoud
Un rapport américain, rédigé après les attentats de janvier et des arrestations menées en Belgique mi-janvier, alertait sur le risque d'attentat et la dangerosité de Abdelhamid Abaaoud, cerveau présumé des attentats de Paris.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/attentats-a-paris-les-etats-unis-avaient-alerte-sur-les-risques-d-attentats-et-la-dangerosite-d-abdelhamid-abaaoud-7780557235
2015-11-18 18:39:28
https://cdn-media.rtl.fr/cache/6V3tMrSBIkhad8cHHLgpug/330v220-2/online/image/2015/1118/7780557570_063-493351812.jpg