2 min de lecture Terrorisme

Attentats à Paris : le gouvernement annonce de nouvelles mesures fiscales en faveur des familles des victimes d'actes terroristes

INFO RTL - Plusieurs familles de victimes se sont révoltées à la réception de l'avis d'imposition de leur proche décédé lors des attaques terroristes du 13 novembre.

>
"Un véritable soulagement" pour Patricia Correia, la mère d'une des victimes des attentats du 13 novembre. Crédit Image : AFP | Crédit Média : Jacques Serais | Durée : | Date :
Générique 1
Jacques Serais et Claire Gaveau

Jusqu'à présent, la loi prévoit bien que les impôts d'une personne décédée soient payés par la famille. Les choses pourraient bien évoluer pour les familles des victimes d'actes terroristes. Dans un communiqué, que s'est procuré RTL, le gouvernement annonce une série de nouvelles mesures fiscales destinées aux ayants droits des victimes d'actes terroristes.

"À la suite de l’entretien accordé par le chef de l’État le 21 mars dernier aux associations d’aide aux victimes et de victimes, le gouvernement annonce une mesure d’exonération d’impôt sur les revenus perçus par les personnes décédées lors des actes de terrorisme", peut-on lire dans le communiqué. Une mesure très attendue par les familles des victimes qui sera proposée dans le cadre de la prochaine loi de finances.

Une vingtaine de famille réclamaient une exonération

Les associations d'aide aux victimes et de victimes seront notamment reçues par le ministre des Finances Michel Sapin, la secrétaire d'État chargée de l'Aide aux victimes Juliette Méadel et le secrétaire d'État chargé du Budget Christian Eckert.

À lire aussi
Des soldats et soignants de l'hôpital de Negombo au Sri Lanka, récupèrent les victimes de l'attentat terrorisme
Attentats au Sri Lanka : ce que l'on sait des victimes

Ce mercredi 11 mai, plusieurs familles de victimes des attentats du 13 novembre se sont fait entendre. Alors qu'elles espéraient un soutien financier de la part du gouvernement, ces dernières ont reçu les avis d'imposition de leur proche décédé sous les balles des terroristes. Au total, une vingtaine de famille ont demandé une exonération. Elles ont donc été entendues alors qu'elles seront dispensées d'impôts sur le revenu concernant les personnes décédées.

"Je pense qu’on a été entendu et c’est très bien pour la mémoire de nos enfants décédés", s'est félicité Patricia Correia, la mère d'une des victimes des attentats du 13 novembre, au micro de RTL. Elle décrit un "véritable soulagement" du côté des proches des victimes des attentats de Paris et Saint-Denis. Elle regrette cependant que le gouvernement n'ait pas pris les devants pour épargner aux victimes et à leur proches cet épisode douloureux : "Ça aurait éviter que les gens se mobilisent".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Terrorisme Gouvernement Fiscalité
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783191212
Attentats à Paris : le gouvernement annonce de nouvelles mesures fiscales en faveur des familles des victimes d'actes terroristes
Attentats à Paris : le gouvernement annonce de nouvelles mesures fiscales en faveur des familles des victimes d'actes terroristes
INFO RTL - Plusieurs familles de victimes se sont révoltées à la réception de l'avis d'imposition de leur proche décédé lors des attaques terroristes du 13 novembre.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/attentats-a-paris-le-gouvernement-annonce-de-nouvelles-mesures-fiscales-en-faveur-des-familles-des-victimes-d-actes-terroristes-7783191212
2016-05-11 20:55:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/y9rpE7m4yGPBxVciSfutEA/330v220-2/online/image/2016/0317/7782418268_des-policiers-devant-le-bataclan-en-marge-de-la-visite-de-la-commission-parlementaire-jeudi-17-mars-2016.jpg