1 min de lecture Attentats à Paris

Attentats à Paris : la police serbe trouve un passeport au même nom qu'un des terroristes

En Serbie, la police aurait arrêté un migrant en possession d'un passeport avec les mêmes informations que celui découvert à Paris sur un des kamikazes. Il pourrait s'agir seulement d'un homonyme.

Police serbe (illustration)
Police serbe (illustration) Crédit : AFP
Guillaume Arlen
Guillaume Arlen
et AFP

Une similitude qui intrigue. La police aurait arrêté un migrant à Presevo (ville du sud du pays) ayant le même passeport que le kamikaze syrien découvert à Paris sur un des lieux des attentats, selon le journal serbe Blic. Celui d'Ahmad Al Mohammad, l'homme de 25 ans né à Edlib en Syrie, le 10 septembre 1990 et retrouvé par les enquêteurs aux abords du stade de France.

"Le document, qui contenait le même nom et les mêmes données mais une photographie différente, a été découvert samedi dans le centre d'accueil à Presevo", a indiqué le journal qui ne cite pas de source. Soit l'homonyme du kamikaze identifié par les enquêteurs et qui aurait transité avec des réfugiés par l'île grecque de Leros le 3 octobre. L'individu avait ensuite déposé une demande d'asile en Serbie, dans le même centre d'accueil au sud du pays. Sa trace s'est perdue en Croatie.

La Une du quotidien Blic avec la photo du passeport
La Une du quotidien Blic avec la photo du passeport Crédit : ANDREJ ISAKOVIC / AFP

L'affaire pourrait ainsi révéler que le passeport pourrait être un faux document. Mais les enquêteurs restent prudents sur les conclusions à émettre. En revanche, les empreintes relevées sur l'homme à Paris coïncident avec celles d'un homme contrôlé à Leros, selon les premiers éléments de l'enquête. D'après le journal serbe, ces deux hommes auraient pu acheter des faux passeports en Turquie.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentats à Paris Terrorisme Migrants
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants