1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Attentats à Paris : des rescapés retrouvent leurs proches grâce à la solidarité sur les réseaux sociaux
2 min de lecture

Attentats à Paris : des rescapés retrouvent leurs proches grâce à la solidarité sur les réseaux sociaux

Juste après les premières informations sur les attaques dans plusieurs lieux de la capitale, les avis de recherche se sont multipliés sur les réseaux sociaux. Largement relayés, ils ont permis à certains de retrouver leur proche dont ils étaient sans nouvelle.

Une interface du réseau social Twitter (illustration)
Une interface du réseau social Twitter (illustration)
Crédit : AFP / DAMIEN MEYER
Eleanor Douet
Eléanor Douet

Face à l'horreur, la solidarité s'est immédiatement organisée sur les réseaux sociaux. Après les fusillades extrêmement violentes qui ont frappé la capitale vendredi, des riverains ont diffusé des messages pour accueillir les Parisiens ne pouvant pas rejoindre leur domicile. Plus de 13.000 hashtags #PorteOuverte ont été recensés sur Twitter. Dans la soirée, les avis de recherche se sont multipliés, notamment après la prise d'otages au Bataclan, qui a fait; selon un bilan toujours provisoire; au moins 89 morts. Sur le hashtag #RechercheParis, utilisé plus de 526.000 fois sur Twitter après sa création dans la nuit de vendredi à samedi, les noms, prénoms et photos des disparus se sont succédés. 

Les messages sont largement retweetés, relayés. Tout le monde essaye d'aider comme il peut, à sa façon. Si certaines personnes sont toujours sans nouvelle de leurs proches, certaines ont pu retrouver un membre de la famille ou un ami, disparu après les attentats dans l'Est de Paris. Julia a ainsi pu retrouver son petit-ami Arthur, injoignable une bonne partie de la nuit. “Je n’avais aucune nouvelle. Nous vivons tous les deux dans le 10e arrondissement et sa rue était inaccessible près de la zone d’attaque”, raconte Julia au site du Huffington Post. Pour le retrouver la jeune femme publie un message, sans photo. 

Arthur de son côté allait bien, mais un portable HS, sans batterie et aucun numéro en tête, ne lui permettent pas de joindre sa petite-amie. Il est hébergé par un riverain et c'est en consultant Twitter pour venir en aide à d'autres personnes qu'il tombe sur le message de Julia. "Il a commencé à partager des tweets sur la recherche de disparus et il est tombé sur mon message. Il m’a contacté de suite et nous nous sommes rejoints chez lui", précise la jeune femme. 

À l'instar de ce jeune couple, les messages de soulagement se multiplient au fil des heures sur Twitter. 

À lire aussi

Malheureusement dans le même temps, de nombreux avis de recherches se sont mués en avis de décès sur Twitter. Les noms et les visages des 129 victimes des fusillades ont envahi peu à peu le réseau social à l'oiseau bleu.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/