1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Attentats à Paris : des mesures de sécurité exceptionnelles dans toute la France
1 min de lecture

Attentats à Paris : des mesures de sécurité exceptionnelles dans toute la France

Après l'interdiction des manifestations sur la voie publique en Île-de-France, beaucoup de préfectures annoncent des mesures de sécurité particulières, principalement l'annulation des rassemblements.

Justice : Farouk Ben Abbes, l'islamiste indemnisé par l'État
Justice : Farouk Ben Abbes, l'islamiste indemnisé par l'État
Crédit : VALERY HACHE / AFP
Martin Cadoret
Martin Cadoret

Au lendemain de la série d'attentats qui a fait au moins 128 morts à Paris et à Saint-Denis, vendredi 13 novembre, la préfecture a annoncé l'interdiction des manifestations sur la voie publique. Dans le reste de l'Hexagone, des mesures exceptionnelles sont également mises en oeuvre.

En Franche-Comté, les forces de l'ordre sont mobilisées mais aucune restriction de circulation n'est en cours, à part les contrôles renforcés aux frontières annoncés par le président de la République. Le préfet conseille tout de même aux maires d'éviter les rassemblements, selon Ma Commune. Dans le Languedoc-Roussillon, le site de la région annonce que "toutes les manifestations régionales et toutes les opérations liées à la campagne électorale sont suspendues jusqu'à nouvel ordre". En Seine-Maritime, "les grands rassemblements, spécialement lorsqu’ils se tiennent dans un lieu confiné, sont annulés ou reportés à l'initiative des responsables, élus ou organisateurs", peut-on lire sur Tendance Ouest. Les manifestations publiques ne sont pas annulées mais les organisateurs sont appelés à prendre leurs responsabilités en matière de sécurité.

Le préfet de l'Eure a décidé de ne pas interdire les rassemblements spontanés, tout en invitant les organisateurs à agir en conscience. "Pour les grands rassemblements (journée porte ouverte à la base aérienne) ou les réunions importantes (assemblée générale de l’union départementale des maires), j’ai demandé par message aux maires et en relation avec le président de l’association départementale, de les annuler", écrit le préfet René Bidal. Les sites des régions Nord-Pas-de-Calais, Pays de la Loire et du Centre-Val de Loire n'annoncent pas de restrictions particulières. Les effectifs policiers sont bien sûr renforcés dans ces régions.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/