1 min de lecture Attentats à Paris

Attentats à Paris : l'entrée en France refusée à 1.000 personnes depuis le retour des contrôles aux frontières, annonce Bernard Cazeneuve

Depuis le pont de l'Europe à Strasbourg, le ministre de l'Intérieur a également annoncé la fermeture de deux mosquées, une à Lyon et l'autre à Gennevilliers.

Bernard Cazeneuve le 5 novembre 2015.
Bernard Cazeneuve le 5 novembre 2015. Crédit : LIONEL BONAVENTURE / AFP

Les mesures pour lutter contre le terrorisme portent leurs fruits. Depuis le retour des contrôles aux frontières, rétablis après les attentats commis à Paris le 13 novembre, 1.000 personnes ont été empêchées d'entrer sur le territoire. Une déclaration de Benard Cazeneuve samedi 28 novembre depuis le pont de l'Europe à Strasbourg. Le ministre de l'Intérieur a également annoncé la fermeture de deux mosquées, une à Lyon et la deuxième à Gennevilliers. 

Bernard Cazeneuve s'est rendu à Strasbourg ce week-end pour inaugurer le marché de Noël de la ville. Un marché sous haute surveillance, quadrillé par les forces de l'ordre et militaires afin de ne prendre aucun risque. Depuis le début de l'état d'urgence, les autorités ont procédé à 1.800 perquisitions partout en France selon Manuel Valls. Le nombre de gardes à vue à la suite de ces coups de filet a atteint la barre des 200, tandis que 305 assignations à résidence ont été prononcées.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentats à Paris Bernard Cazeneuve Sécurité
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants