1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Attentat en Isère : Manuel Valls ordonne une "vigilance renforcée" sur tous les sites sensibles de la région
1 min de lecture

Attentat en Isère : Manuel Valls ordonne une "vigilance renforcée" sur tous les sites sensibles de la région

REPLAY - Un attentat faisant un mort et plusieurs blessés a été commis ce vendredi 26 juin dans une usine à Saint-Quentin-Fallavier en Isère. L'auteur serait entré avec un drapeau islamiste.

Le Premier ministre Manuel Valls le 25 juin 2015.
Le Premier ministre Manuel Valls le 25 juin 2015.
Crédit : GUILLERMO LEGARIA / AFP
Attentat en Isère : Manuel Valls ordonne une "vigilance renforcée" sur tous les sites sensibles de la région
01:13
La rédaction numérique de RTL & AFP

Après l'attentat dans l'usine de gaz industriels Air Products dans le nord de l'Isère, Manuel Valls a donné l'ordre ce vendredi 26 juin de "mobiliser immédiatement" les forces de l'ordre pour assurer "une vigilance renforcée" sur "tous les sites sensibles" en Rhône-Alpes, a déclaré à l'AFP l'entourage du Premier ministre.

Un dispositif important a été rapidement mis en place. Les sites sensibles en Rhône-Alpes ont été placés sous haute sécurité, dans une situation de détecter et déjouer en temps réel tout projet d'attentat. Les patrouilles de sécurité et de protection sont renforcées autour des lieux sensibles, comme les usines chimiques et les raffineries, classés Seveso. C'est également le cas des bâtiments accueillant du public, comme les gares, aéroports, commissariats, lieux de cultes ou encore centre commerciaux. 

De son côté, l'inspection académique a placé les écoles en état de confinement. Aucun cours n'est assuré vendredi 26 juin dans l'après-midi. des contrôles d'identités et des fouilles de sacs très poussés auront lieu dès les réouvertures. En état d'alerte, le GIGN est sur le pied de guerre pour intervenir à tout moment, tandis que la préfecture de police et la gendarmerie mobilisent leurs troupes.

Le chef du gouvernement, en déplacement actuellement en Amérique du sud, a demandé au ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, de se rendre à Saint-Quentin Fallavier, où a eu lieu l'attentat qui a fait un mort et plusieurs blessés. Un homme soupçonné d'être l'auteur de l'attentat, qui serait entré dans l'usine avec un drapeau islamiste, a été arrêté.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/