1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Isère : forte polémique autour de la photo de la victime décapitée qui circule sur Twitter
1 min de lecture

Isère : forte polémique autour de la photo de la victime décapitée qui circule sur Twitter

REPLAY - Twitter a été alerté du caractère choquant de cette image mais impossible de dire si ce cliché sera retiré. Pour l'avocat Richard Malka, cette photo est illégale.

Un drapeau et des fleurs sur le grillage de l'usine d'Air Products, à l'endroit où avait été accrochée la tête d ela victime
Un drapeau et des fleurs sur le grillage de l'usine d'Air Products, à l'endroit où avait été accrochée la tête d ela victime
Crédit : PHILIPPE DESMAZES / AFP
Attentat en Isère : une photo de la tête de la victime décapitée circule sur Twitter
01:07
micro generique
La rédaction numérique de RTL
Journaliste

Avant de tenter de se faire exploser dans l'usine, Yassin Salhi a tué son patron, Hervé Cornara. Il l'a décapité et a accroché sa tête sur une grille. Un cliché qui se retrouve aujourd'hui sur le réseau social Twitter. Il ne faut que quelques clics pour que l'horreur saute aux yeux. Dans certains cas, elle apparaît même sur l'écran sans recherche, partagée des dizaines de fois et accompagnée d'un titre évoquant un climat d'islamophobie dans l'Hexagone.

Pour l'avocat Richard Malka cette photo est illégale elle doit être retirée : "En général, tout ce qui est un peu sexuel, on est parfois dans des réactions d'une très grande pudibonderie. Mais les images violentes choquent beaucoup moins le robot détecteur de problèmes. Et en général il faut beaucoup de temps pour les faire enlever. Il ne fait à peu près aucun doute que cette diffusion est condamnable sur le motif de l'atteinte à la dignité humaine qui en l'espèce est colossale."

Twitter a été alerté du caractère choquant de cette image mais impossible de dire si ce cliché sera supprimé. Seule une demande de la justice pourrait éventuellement forcer Twitter à fermer le compte à l'origine de la publication et à retirer son contenu qui a déjà choqué des milliers de personnes.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/