1 min de lecture Terrorisme

Attentat déjoué en France : "Le terroriste fait d'abord de la communication", dit un criminologue

REPLAY / ÉCLAIRAGE - Les quatre personnes soupçonnées d'avoir préparer des attaques terroristes auraient projeté de décapiter un militaire et de filmer la scène pour la mettre en ligne sur internet.

RTL Petit Matin - Julien Sellier RTL Petit Matin Julien Sellier iTunes RSS
>
Les plans des présumés terroristes correspondent aux méthodes employées par l'État islamique Crédit Image : JOEL SAGET / AFP | Crédit Média : Isabelle Choquet | Durée : | Date : La page de l'émission
Julien Quelen
Julien Quelen
et Isabelle Choquet

Les quatre personnes interpellées mercredi 15 juillet dans plusieurs régions de France et soupçonnées d'avoir préparer des actions terroristes projetaient, selon les dernières informations, de décapiter un soldat français en poste près de Perpignan. Les suspects, âgés de 16, 17, 19 et 23 ans, avaient l'intention de filmer la scène afin de la mettre en ligne sur internet

Pour le criminologue Alain Bauer, cette mise en scène voulue est tout à fait caractéristique des méthodes employées par les terroristes. "Les faits de stupéfaction et d'horreur, c'est la marque de fabrique du terrorisme. Le terroriste fait d'abord de la communication. Sans communication il n'y a pas de terrorisme. Il y a juste des homicides donc la mise en scène hollywoodienne plus réseaux sociaux permet la reproduction ou la copie. D'ailleurs, la plupart des opérateurs ne sont pas liés à l'État islamique mais ils essayent de lui montrer qu'ils sont à sa hauteur", explique ainsi le consultant français en sécurité au micro de RTL

Pour l'heure, aucun lien n'a été établi entre ces arrestations et l'incendie provoqué par des explosions d'origine criminelle sur le site pétrochimique de l'étang de Berre, dans les Bouches-du-Rhône. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Terrorisme Attentat France
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants