1 min de lecture Attentat à Nice

Attentat à Nice : "Nous n’empêcherons pas des attentats", estime le député Olivier Falorni

INVITÉ RTL - Le député de Charente-Maritime, membre de la commission parlementaire d'enquête contre le terrorisme, a réagi après l’attentat qui a coûté la vie à 84 personnes à Nice, le 14 juillet.

Yves Calvi RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
Attentat à Nice : "Nous n'empêcherons pas des attentats" pour Olivier Falorni Crédit Image : ISA HARSIN/SIPA | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Jérôme Chapuis
Jérôme Chapuis et La rédaction numérique de RTL

Au moins 84 morts et plus d’une centaine de blessés : c’est le terrible bilan du nouvel attentat qui a frappé la France jeudi 14 juillet. C’est la ville de Nice qui a été frappée cette fois, quand un individu a précipité un poids-lourd lancé à pleine vitesse dans la foule rassemblée sur la Promenade des Anglais, à l'occasion de la fête nationale. "Nous n’empêcherons pas des attentats", assène avec fatalisme, Olivier Falorni, qui s’appuie les témoignages d’agents des renseignements israéliens et américains auditionnés dans la cadre de la commission parlementaire d’enquête contre le terrorisme.

"Nous avons entendu à l’occasion de cette commission d’enquête, le directeur de la DGSI [Patrick Calvar] avait indiqué qu’il pourrait y avoir de nouvelles modalités d’actions, avec des véhicules, des voitures, des camions", poursuit le député de Charente-Maritime, qui avait auditionné le patron du renseignement intérieur le 10 mai dernier au sein de la Commission de la Défense nationale des forces armées de l'Assemblée nationale : "Si certains, malheureusement, avaient oublié que nous étions en état de guerre, l’événement d’hier soir nous le rappelle tragiquement."

Afin de poursuivre la lutte contre le terrorisme et d’assurer la sécurité sur le territoire, Olivier Falorni soutient la prolongation de l’état d’urgence, qui fournit "des outils qui peuvent être utiles", en citant les perquisitions et les rétentions administratives. "Il faut acter le fait que l’état d’urgence ne peut plus être un état d'exception", affirme le député, qui se déclare en faveur d’un "état d'urgence permanent tant que nous sommes en guerre".

À lire aussi
Le camion avec lequel Mohamed Lahouaiej-Bouhlel a tué 86 personnes le soir du 14 juillet 2016 à Nice Attentat à Nice
Attentat de Nice : la famille d'une victime accuse la mairie de "faute"
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentat à Nice Attentat Nice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7784106520
Attentat à Nice : "Nous n’empêcherons pas des attentats", estime le député Olivier Falorni
Attentat à Nice : "Nous n’empêcherons pas des attentats", estime le député Olivier Falorni
INVITÉ RTL - Le député de Charente-Maritime, membre de la commission parlementaire d'enquête contre le terrorisme, a réagi après l’attentat qui a coûté la vie à 84 personnes à Nice, le 14 juillet.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/attentat-a-nice-nous-n-empecherons-pas-des-attentats-estime-le-depute-olivier-falorni-7784106520
2016-07-15 07:56:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/XnMeNMvcazRGKqiRaTP7rA/330v220-2/online/image/2016/0715/7784106572_le-depute-de-charente-maritime-olivier-falorni-ps-a-paris-le-18-mai-2016.jpg