1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Attentat à Nice : le père du tueur se confie et avance des troubles psychiatriques
1 min de lecture

Attentat à Nice : le père du tueur se confie et avance des troubles psychiatriques

DOCUMENT RTL - À Mskaen, près de Sousse en Tunisie, le père de l'auteur de l'attentat de Nice affirme que son fils était peut-être gravement malade.

Le camion avec lequel Mohamed Lahouaiej-Bouhlel a tué 86 personnes le soir du 14 juillet 2016 à Nice
Le camion avec lequel Mohamed Lahouaiej-Bouhlel a tué 86 personnes le soir du 14 juillet 2016 à Nice
Crédit : AFP / Anne-Christine Poujoulat
Attentat à Nice : le père du tueur se confie et avance des troubles psychiatriques
01:03
Jihane Bergaoui & La rédaction numérique de RTL

Il a la silhouette fatiguée, les traits creusés. Devant sa maison, à Msaken en Tunisie, le père de Mohamed Lahouaiej Bouhlel, l'auteur de l'attentat à Nice, se confie rapidement. Dans sa main, il montre une photocopie d'une ordonnance de psychiatre datée de 2004 et qui est destinée à son fils. "Il a passé des périodes difficiles. Je l'ai emmené chez un psychiatre, il a pris ses traitements et il a dit qu'il était atteint d'une maladie vraiment très grave", assure-t-il au micro de RTL.

Le père ne sait pas exactement de quelle maladie pouvait souffrir son fils. Il était instable, parfois violent, explique-t-il. Depuis qu'il vivait en France, les nouvelles étaient rares : il ne l'avait pas vu depuis quatre ans. Le dernier contact remonte à la semaine dernière. C'était un coup de fil, dit-il, à l'occasion de la fête de l'Aïd marquant la fin du Ramadan. "Il a passé le bonjour à tout le monde, c'est tout. On n'a pas remarqué quelque chose d'étrange. Tout ce qu'il disait était normal", affirme le père.

Malgré l'avancée de l'enquête, la famille a dû mal à croire qu'il puisse réellement être l'auteur de l'attaque qui a fait au moins 84 morts, jeudi 14 juillet sur la Promenade des Anglais. Elle dit attendre une confirmation officielle des autorités.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/