1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Attentat à Nice : deux rapports de police divergent sur la présence policière à l'arrivée du poids lourd
2 min de lecture

Attentat à Nice : deux rapports de police divergent sur la présence policière à l'arrivée du poids lourd

La police municipale certifie que le camion est monté sur le trottoir sans "aucune présence policière", la police nationale affirme de son côté que le véhicule a voulu éviter un barrage.

Les hommages se multiplient à Nice, près de la Promenade des Anglais après l'attentat qui a coûté la vie à 84 personnes, le 14 juillet 2016
Les hommages se multiplient à Nice, près de la Promenade des Anglais après l'attentat qui a coûté la vie à 84 personnes, le 14 juillet 2016
Crédit : Valery HACHE / AFP
Félix Roudaut & AFP

Un barrage policier était-il en place le soir du 14 juillet à Nice, lorsque Mohamed Lahouaiej-Bouhlel a lancé son camion sur la Promenade des Anglais, faisant 84 morts et près de 300 blessés ? Alors qu'un rapport de la police municipale certifie que le 19 tonnes est monté sur le trottoir de la Prom sans "aucune présence policière", la police nationale affirme de son côté que le véhicule a voulu éviter un barrage.

La presse a pu consulter, dimanche 24 juillet, une copie du rapport transmis par Sandra Bertin, chef de service de la police municipale de Nice qui accuse la place Beauvau d'avoir fait pression sur elle pour modifier ce rapport sur le dispositif du 14 juillet. La policière précise que "par l'intermédiaire d'un revisionnage", le camion fou est arrivé sur la Promenade des Anglais à 22h32. "Le plan étant large, il est difficile de réellement distinguer la montée du camion sur la chaussée", mais Sandra Bertin assure que celle-ci s'est effectuée en dehors du périmètre fermé des festivités et qu'il n'y avait alors aucune présence policière.

Le chauffeur se serait déporté pour contourner un barrage

La police nationale avance une tout autre version. Celle-ci affirme qu'un barrage "isolant le périmètre piéton était mis en place par des effectifs de la police nationale". Un dispositif qui a obligé le poids lourd à monter sur le trottoir pour le contourner. La note précise que selon "l'exploitation des images de vidéoprotection de la ville", "le chauffeur est 'obligé' de se déporter sur le trottoir pour contourner les barrières qui obstruent les voies de circulation routière de la Promenade des Anglais". Des images permettent en outre "d'apercevoir le gyrophare du véhicule de l'équipage qui tient le point". 

Le gouvernement essuie de nombreuses critiques à propos du dispositif policier mis en place sur la Promenade le soir du drame. Des critiques qui émanent notamment de Christian Estrosi, président Les Républicains de la région PACA. Le quotidien Libération a notamment affirmé jeudi 21 juillet, photo à l'appui, qu'une seule voiture de police municipale barrait l'entrée de la zone piétonne sur la célèbre avenue, ce qu'avait démenti le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

 

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre