1 min de lecture Toulouse

Atteinte d'un cancer, on lui interdit l'entrée des Galeries Lafayette à cause de son bonnet

L'enseigne a depuis présenté ses excuses et "condamné les agissements" du vigile.

Les Galeries Lafayette à Toulouse
Les Galeries Lafayette à Toulouse Crédit : Capture d'écran Google Maps
Léa Stassinet
Léa Stassinet
et AFP

"Lundi 6 février, ils ont refusé de laisser entrer ma mère malade d'un cancer car elle n'a plus de cheveux. Elle n'a pas voulu rester le crâne à blanc c'est ignoble". La fille de la cliente refusée à l'entrée des Galeries Lafayette a laissé exploser sa colère sur Facebook, suscitant la forte compassion des internautes. 

"Maman, tu voulais juste faire plaisir, en t'achetant une broche pour mettre à ton bonnet pour avoir l'air plus joyeuse, mais au lieu de ça tu es partie de cette enseigne effondrée, humiliée. Le petit chien de garde de la galerie Lafayette n'a pas souhaité que tu rentres car tu avais un couvre-chef. Tu as montré ta bonne foi en le retirant. Il a bien vu que tu n'avais plus de cheveux. Tu l'as remis et là, tu n'as pas pu rentrer (...) . Tu t'es effondrée", raconte la fille sur son compte Facebook.  

Le message est devenu viral et a été partagé plus de 10.000 fois sur les réseaux sociaux. L'enseigne a d'abord répondu sur Twitter, estimant le traitement réservé à la cliente "très choquant".

Le directeur du magasin s'est finalement exprimé auprès de l'AFP. Didier Drahon a d'abord présenté "ses excuses" et "a condamné des agissements choquants qui ne reflètent en rien les valeurs" de l'enseigne. Il a par ailleurs indiqué qu'une rencontre était prévue avec la cliente et sa fille, sans donner la date. 

À lire aussi
La ville de Toulouse, en Occitanie Toulouse
Toulouse : deux chiens abattus par leur maître à coups de fusil

Le vigile responsable de ce geste qualifié de "honteux" et de "stupide" par les internautes ne sera en revanche pas licencié, a expliqué le directeur de l'enseigne toulousaine. "L'important est de redonner des consignes claires et que cela ne se renouvelle pas. Chacun peut faire des erreurs", a-t-il estimé. 

La jeune fille a accepté les excuses du magasin et confirmé une rencontre avec Didier Drahon. "Ma maman est très heureuse de cette reconnaissance", a-t-elle ajouté. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Toulouse Discriminations
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants